Nous suivre Industrie Techno

Les 10 technologies de rupture à suivre en 2013

Hugo Leroux
Les 10 technologies de rupture à suivre en 2013

Le nitrure de gallium d'Azzurro Semiconductors pourrat battre le silicium pour l'électronique de puissance

© DR

Le cabinet de veille technologique Lux Research a publié son top 10 des entreprises capables de révolutionner l’industrie en 2013. Entre biocarburants de seconde génération, électronique organique, et nouveaux dispositifs pharmaceutiques, suivez le guide.

1. Beta Renewables - carburants et produits chimiques biosourcés
Tous les yeux sont tournés vers l’usine de carburants « cellulosiques » de Beta Renewables  qui devrait être inaugurée début 2013 en Italie. Son objet : convertir des sous-produits agricoles ou forestiers en intermédiaires chimiques et en carburants. Le premier procédé de ce type à atteindre l’échelle commerciale en Europe sera-t-il livré en temps et en heure ? Dans quelle mesure ses prix seront compétitifs avec l’industrie pétrochimique ?
 
2.  Materials Innovation Technologies (MIT) – fibre de carbone et recyclage
Les équipementiers automobiles consacrent de lourds investissements à la réduction des coûts de la fibre de carbone pour alléger les véhicules. Mais le passage à une production de masse ne pourra pas faire l’économie de procédés de recyclage efficaces. Un domaine sur lequel MIT est un des acteurs les plus avancés, avec une poignée de développements industriels  en cours.
 
3. N-Solv  - Pétrole

Avec sa méthode d’extraction des hydrocarbures lourds basée sur un solvant chaud qui promet des économies en consommation d’eau et en émissions de CO2 par rapport aux méthodes traditionnelles, adossée au géant énergétique Enbridge et forte d'une d’installation pilote avec Suncor, N-Solv semble bien partie pour multiplier les partenariats sur sa technologie en 2013. 
 
4. Imprint Energy – Electronique organique, imprimée et flexible
Imprint Energy développe des batteries au zinc rechargeables, fabriquées par impression. Sa feuille de route industrielle pour atteindre un coût raisonnable et dépasser les performances des technologies de batteries en couche mince est jugée « crédible » par Lux Research. Avec, à la clé, le potentiel pour réaliser des papiers ou des tissus « intelligents » - c’est à dire alimentés en énergie.
 
5. Phosphagenics – Formulation et administration de médicaments
Phosphagenics développe un patch capable d’administrer les médicaments par voie cutanée. Si la start up australienne s’est développée grâce à des produits paramédicaux et des compléments de santé pour chevaux, son premier produit pharmaceutique « sérieux » pour l’humain devrait passer une phase cruciale de tests toxicologiques en 2013.

6.  Azzurro Semiconductors – Electronique à vocation énergétique
Ce pionnier des semi-conducteurs en nitrure de Gallium (GaN) sur substrat de silicium a commencé la fabrication à échelle industrielle de tranches de six pouces de diamètre qui pourraient doper l’efficacité à la fois des Leds et des composants d’électronique de puissance. La société a établi des collaborations prometteuses avec des industriels de ces domaines comme Epistar et Osram Opto Semiconductors.
 
7. Enbala Power Networks – Efficacité énergétique
La société rémunère aux Etats-Unis les industries et bâtiments énergivores pour leur capacité à limiter leur consommation. Un service appréciable pour soulager le réseau lors des pics de demande, et dont les coûts pourraient s’avérer selon Lux Research plus compétitifs que la mobilisation de systèmes de stockage énergétiques.


8.  Boulder Ionics – véhicules électriques
La production à bas coût d’électrolytes de haute pureté – le liquide conduisant les charges électrochimiques au sein des batteries comme des super-condensateurs, - pourrait bénéficier aux véhicules électriques. 2013 sera l’année critique pour vérifier si les solutions promises par Boulder tiendront leur promesse au-delà des effets d’annonce.
 
9. Silevo –Composants solaires
En utilisant des contacts de cuivre galvanisés et une fine couche de silicium amorphe au sein de ses cellules photovoltaïques en silicium cristallin, Silevo obtient des modules solaires affichant un haut rendement de 17,8%. La start up américaine projette des coûts de production en ligne avec ceux des fabricants chinois, selon une feuille de route jugée « viable » par Lux Research. Wait and see.
 
10. Desalitech – Eau
Desalitech améliore l’efficacité de l’osmose inverse, opération centrale et très énergivore de la désalinisation de l’eau de mer, en abaissant la pression exercée sur la membrane par le flux d’eau entrant. Une nouvelle levée de fond en 2013 pourrait permettre à la société de décoller.

 

Cliquez sur le lien suivant pour accéder au résumé de l'étude par Lux Research

Hugo Leroux

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

En Espagne, la première éolienne offshore télescopique est entrée en service

En Espagne, la première éolienne offshore télescopique est entrée en service

Au large des îles Canaries, la première éolienne offshore espagnole a une particularité : elle est[…]

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles