Nous suivre Industrie Techno

Legrand prêt pour Vista

Industrie et  Technologies

Legrand vient de démontrer la compatibilité de sa solution domotique One by Legrand avec le successeur de Windows.



La domotique a longtemps fait partie de la science fiction. Il existe aujourd'hui toute une panoplie de produits et de technologies pour qu'elle se concrétise réellement. Mais dans les fait, rares sont les maisons ou les appartements qui en sont équipés. Les raisons ? Le ticket d'entrée pour accéder aux équipements domotiques reste élevé et bien que ces derniers s'évertuent à simplifier leur mise en Å“uvre, ils nécessitent encore un paramétrage que les utilisateurs ne veulent pas se donner la peine d'effectuer.

Pourtant Legrand ne se décourage pas. Au contraire, il persiste sur cette voie en collaborant avec Microsoft pour que sa solution domotique One by Legrand soit compatible avec Vista, le très attendu système d'exploitation successeur de Windows.

Dans un appartement parisien spécialement équipé de leur matériel, Legrand et Microsoft ont démontré le mercredi 8 novembre que leurs solutions autorisaient le pilotage multimédia et les équipements de la maison (éclairage, chauffage, volets électriques, portiers...) à partir de tout type de terminaux qu'il s'agisse d'un interrupteur, d'un ordinateur équipé de Windows Vista, seul ou connecté à un téléviseur, ou d'un téléphone.

 

Legrand articule sa solution One By Legrand autour d'une approche souple et intuitive. C'est-à-dire l'enchaînement d'une série d'actions sur une simple commande. L'utilisateur quitte sa maison ? À partir de l'interrupteur près de la porte, les luminaires vont s'éteindre, les volets roulants se refermer, le chauffage abaisser la température et l'alarme anti-intrusion entrer en veille quelques minutes après que la porte soit verrouillée. De même, l'interrupteur du séjour, plongera la pièce dans une lumière apaisante, déclenchera la hi-fi...

Pour "apprendre" ce scénario au système, il suffira de positionner (marche/arrêt) l'ensemble des appareils, dans l'une et l'autre position de l'interrupteur "leader". Simplicité d'usage, mais aussi simplicité d'installation. Sans ajouter aucun fil supplémentaire. Si on dispose du neutre au niveau de l'interrupteur, la technologie courant porteur est utilisée. Sinon, une liaison radio ou infrarouge est établie. Le protocole est identique quel que soit le support.

Youssef Belgnaoui

Pour en savoir plus : http://www.legrand.fr 

 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Une équipe de recherche internationale a mis au point des structures volantes en trois dimensions de très petite taille pouvant[…]

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Plus d'articles