Nous suivre Industrie Techno

Leçons de physique au futur président

CHARLES FOUCAULT cfoucault@industrie-technologies.com
Accident nucléaire, crise énergétique, conquête spatiale... Comment prendre les bonnes décisions sur ces sujets chauds sans connaissances scientifiques ? Pour gouverner, un politique doit s'appuyer sur la rigueur scientifique et dépasser les dicours simplistes véhiculés auprès du grand public. C'est pourquoi le professeur Richard A. Muller donne un cours de physique aux candidats à la présidence des États-Unis.

Près de 60 ans après Boris Vian, le physicien américain Richard A. Muller suit son exemple pour écrire un livre au futur président des États-Unis. Tentons d'imaginer la lettre qui accompagnera son ouvrage lorsqu'il l'enverra aux prochains candidats :

Monsieur le futur président,

je vous fais une lettre, que vous devriez prendre le temps de lire. Pour gouverner, vous ne pouvez vous dispenser de réviser les notions élémentaires de physique. Une base scientifique est nécessaire pour pouvoir prendre, parfois dans l'urgence, les décisions adéquates. Comment ferez-vous face aux événements qui se jouent aujourd'hui dans notre monde ? Comment réagirez-vous si un réacteur nucléaire tombe en panne ? Comment évaluerez-vous le danger pour la population ? Quel périmètre évacuerez-vous ? Au moment de prendre des décisions cruciales, la rigueur d'un raisonnement scientifique doit l'emporter sur l'écho des peurs populaires, parfois infondées, souvent exagérées. Je suis bien conscient que je ne vous transformerai pas en docteur es sciences en quatre-cents pages. J'ai donc pris le parti de me concentrer sur cinq « sujets essentiels » : le terrorisme, l'énergie, le nucléaire, l'espace et le réchauffement climatique.

Commençons par faire remonter les souvenirs de paillasse et d'interros : un watt correspond à une énergie d'un joule dégagé en une seconde, soit 0,24 calorie par seconde. Ces bases (re)posées nous éclairent sur notre attachement à l'essence. Elle contient « mille fois plus d'énergie qu'un poids équivalent de piles pour lampes de poche, et cent fois plus que le même poids en coûteuses batteries d'ordinateurs ». Une masse égale d'hydrogène est capable de libérer 2,6 fois plus d'énergie que l'essence... mais elle occupe 4,5 fois plus de volume. Pire : l'électrolyse, qui permet de l'obtenir à partir de l'eau, est très énergivore. Et savez-vous différencier panneaux solaires et centrales solaires ? Les premiers transforment directement l'énergie du soleil en électrons, tandis que les secondes concentrent ses rayons sur un liquide qui, en s'évaporant, fait tourner une turbine. Connaissance utile lorsque vous discuterez avec le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) de solutions alternatives à l'utilisation des ressources fossiles. Intéressant aussi de savoir qu'une série de réactions chimiques connues sous le nom de procédé Fischer-Tropsch convertit le charbon en pétrole. Il pourrait s'avérer nécessaire de construire des centrales de ce type lorsque le prix du baril se maintiendra au plus haut. Au fait, connaissez-vous les difficultés liées à la purification de l'uranium 235 ? Seul isotope utilisable, il n'est présent qu'à 0,7 % dans le minerai d'uranium extrait du sous-sol. Et la différence entre fission et fusion nucléaire est-elle bien claire dans votre esprit ? Les projets Iter à Cadarache (France) ou NIF à Livermore (Californie) comptent bien réussir à utiliser l'énergie dégagée par l'asso-ciation de deux noyaux d'hydrogène. Là est « notre avenir ».

« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme », mais que ferait une conscience sans science à la tête de l'État ?

LE LIVRE

LA PHYSIQUE EXPLIQUÉE À NOTRE FUTUR PRÉSIDENT Richard A. Muller La librairie Vuibert 413 pages, 24,95 euros

ET AUSSI

LES IDÉES REÇUES SUR LA SCIENCE Un agrégé de physique et un agrégé de chimie et une dizaine de jeunes scientifiques ont décidé de battre en brèche les idées reçues sur la science et ceux qui la font. Pour redorer le blason de leurs confrères, ils décrivent le quotidien des laboratoires et analysent ce qui s'y passe. Ils éclairent de leur réflexion la nature même de la science. Les Scientifiques jouent-ils aux dés ? Dirigé par Richard'Emmanuel Eastes et Bastien Lelu Editions Le cavalier bleu 176 pages, 18 euros

RICHARD A. MULLER PHYSICIEN À L'UNIVERSITÉ DE BERKELEY

Ancien lauréat de la MacArthur Fellowship, souvent appelée le « Prix des génies », Richard A. Muller a travaillé sur des thèmes aussi divers que la physique des particules et les sciences de la Terre. Expert auprès du gouvernement fédéral des États-Unis, il s'est aussi attelé à la vulgarisation scientifique. Sa série de conférences « Physique pour les futurs présidents » eut un grand succès et reçut le prix de l'enseignement de l'université de Berkeley. Il a mis à jour et adapté leur contenu pour écrire ce livre.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0936

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La créativité à la chaîne

La créativité à la chaîne

Pleins phares sur la créativité industrialisée. Pour systématiser la mise sur le marché de biens innovants, les industriels devraient s'inspirer de[…]

Obsolescence : faut-il souhaiter longue vie aux produits ?

Obsolescence : faut-il souhaiter longue vie aux produits ?

Errare tecnologicum est

Errare tecnologicum est

Faut-il manipuler le climat ?

Faut-il manipuler le climat ?

Plus d'articles