Nous suivre Industrie Techno

Le Zytel protège les paliers des moteurs électriques

Industrie et  Technologies
Electro Static Technology développe des coupleurs permettant de fixer des roulements sur un arbre tout en évacuant l'électricité statique. Il fait pour cela largement appel aux nylons de DuPont.


La décharge du courant électrostatique produit par un arbre tournant à travers les roulements le guidant peut à la longue endommager ces derniers. Pour prévenir ce risque, la société Electro Static Technology du groupe ITW basée à Mechanic Falls, (Maine - USA), a développé le coupleur Aegis qui met l'arbre à la terre.

Pour produire ce coupleur, Electro Static Technology utilise huit composants clés moulés dans des grades renforcés verre et ignifugés de résine nylon 66 DuPont Zytel et de polyamide haute performance DuPont Zytel HTN. Le Zytel HTNFR52G30BL, une résine PPA (polyphthalamide), est aussi utilisé pour un embout en deux pièces situé à l'intérieur du stator assemblé.

« Ces pièces doivent résister aux frottements et à la chaleur engendrés par le contact avec le rotor pendant le rodage et parfois même par la suite », explique William Oh, directeur d'unité chez Electro Static Technology. Le nylon Zytel 66 a été choisi pour la bague d'étanchéité (la bague noire sur la photo de gauche) et cinq composants internes du stator.


         
Le coupleur de mise à la terre de l'arbre Aegis (à gauche) s'appuie sur huit composants robustes et résistants à la chaleur, moulés en polymères techniques de DuPont.
L'embout (à droite) est en polyamide haute performance DuPont Zytel HTN.
Le joint noir situé dans la bague d'étanchéité est en nylon 66 Zytel.
Les autres pièces se trouvent à l'intérieur du stator (la bague qui entoure le coupleur).


Ces pièces répondent aux exigences d'un haut degré de rigidité, robustesse et ténacité, associé à plusieurs autres propriétés : stabilité dimensionnelle ; performance de classe UL94 V-0 ; résistance au claquage sous des courants d'arbre pouvant atteindre 10 ampères, résistance à des températures de service allant jusqu'à 120 ºC et productivité de moulage. Electro Static Technology spécifie le coupleur pour un service continu jusqu'à 120 ºC, bien que les températures de service soient généralement plus basses, de l'ordre de 66 ºC, indique William Oh.

« Durant le moulage, les deux types de résines, Zytel HTN et nylon 66 (Zytel FR50), offrent en permanence un bon écoulement dans le moule, assurant ainsi des temps de cycles rapides et de hauts rendements », précise Dan Hutchens, président du mouleur Molding Tooling & Design, basé à Saco (Maine - USA), qui réalise ces pièces.

La résine utilisée pour l'embout, le Zytel HTN FR52G30BL, présente un avantage majeur par rapport à plusieurs autres polymères hautes températures : elle peut se mouler dans un outillage chauffé à l'eau.
« Le coupleur d'arbre Aegis offre un moyen simple et économique pour prolonger la durée de vie des paliers des moteurs à courant alternatif commandés par des entraînements à vitesse variable », résume William Oh. En effet, en permettant l'évacuation continue du courant de l'arbre, ce dispositif lutte contre la formation de micro cratères, lesquels finissent par provoquer une érosion des pistes des roulements.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus :
http://www.est-aegis.com
http://www.plastics.dupont.com
http://www.mtdplastics.com








Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

A Nantes, Armor 3D inaugure un nouveau site dédié à la fabrication additive

A Nantes, Armor 3D inaugure un nouveau site dédié à la fabrication additive

Le spécialiste nantais des matériaux a dévoilé son nouveau site dédié au développement de filaments[…]

Des additifs qui réduisent le coût des supercondensateurs au lithium

Des additifs qui réduisent le coût des supercondensateurs au lithium

Elle traque les polluants de l'air intérieur

Analyse

Elle traque les polluants de l'air intérieur

Chez ArcelorMittal, l’IFPEN va capter le CO2 avec moins d’énergie

Chez ArcelorMittal, l’IFPEN va capter le CO2 avec moins d’énergie

Plus d'articles