Nous suivre Industrie Techno

Le zinc-nickel remplace le cadmium chez Souriau

Jean-François Preveraud
Le zinc-nickel remplace le cadmium chez Souriau

Plus de 50 % des connecteurs 38999 de Souriau utilisent un traitement de surfaces RoHS

© DR

Afin d’être conforme aux réglementations RoHS le fabricant de connecteurs remplace graduellement les traitements de surfaces au cadmium par du zinc-nickel. Un changement approuvé par les industries militaires et aéronautiques.

Afin d’être en harmonie avec les dernières réglementations en termes d’utilisation des produits chimiques, Souriau présentera lors du Salon de l’aéronautique du Bourget des gammes de connecteurs où le cadmium a cédé sa place au zinc-nickel pour les traitements des surfaces. La société jouit de plus de dix ans d'expérience en matière de zinc-nickel RoHS, aujourd'hui considéré par les industries militaire et aéronautique comme une alternative de qualité au cadmium, conforme à la norme RoHS.

Souriau a désormais industrialisé ce procédé pour la plupart de ses gammes de connecteurs militaires et aéronautiques (D38999 séries I, II et III, MIL-C-26482 série I, VG96918, micro38999, bouchons et raccords). Il a ainsi produit en 2012 plus de 50 % de ses connecteurs 38999 avec un traitement de surface RoHS.

Le zinc-nickel RoHS est non réfléchissant et peut être utilisé à des températures élevées (+175°C) ou avec des fluides spécifiques, notamment ceux utilisés pour le dégivrage. Cette association exclusive permet aux connecteurs D38999 en zinc-nickel RoHS d'être utilisés dans un grand nombre d'applications. Dans l'industrie militaire, le zinc-nickel RoHS est largement employé en raison de sa rétrocompatibilité avec les pièces en cadmium existantes. Il peut par exemple être employé pour la connectique des ordinateurs, les moteurs électriques et autres boîtiers de commande d'arme renforcés.

L'avantage du zinc-nickel RoHS dans les applications militaires et aéronautiques est son acceptation universelle des différentes finitions déjà appliquées telles que l'acier inoxydable passivé, le nickel composite et l'alodine. La remarquable résistance aux fluides du zinc-nickel RoHS est un avantage supplémentaire lorsqu'il est utilisé avec des systèmes d'actionneur dans des zones dépressurisées.

Le zinc-nickel RoHS est déposé conformément au procédé reconnu et accepté d'électrodéposition, conforme à la norme RoHS et n'est pas répertorié parmi les substances cancérigènes pour l'homme. Un autre avantage du zinc-nickel RoHS utilisé par Souriau est sa surface rugueuse, qui le rend idéalement adapté aux manchons thermo-rétractables. Le zinc-nickel RoHS s'est donc imposé comme un choix évident pour Souriau en remplacement du cadmium au cours des décennies à venir.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.souriau.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Madras emmène les composites vers la haute cadence

Pour bien commencer la semaine : Madras emmène les composites vers la haute cadence

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

[Cahier technique] Plongée dans les opérations polyphasiques

Avis d'expert

[Cahier technique] Plongée dans les opérations polyphasiques

Avec Madras, Airbus et l'IRT Jules Verne emmènent les composites vers la haute cadence

Avec Madras, Airbus et l'IRT Jules Verne emmènent les composites vers la haute cadence

Un dispositif pour transformer instantanément le carbone en graphène

Fil d'Intelligence Technologique

Un dispositif pour transformer instantanément le carbone en graphène

Plus d'articles