Nous suivre Industrie Techno

Le vidéoprojecteur s'attaque à la 3D virtuelle

Sujets relatifs :

, ,
Sony adapte son projecteur SXRD 4K, réservé jusqu'à présent au cinéma numérique, à la revue de projets collaborative.

À peu de chose près, c'est le même appareil. Sony a adapté son vidéoprojecteur haut de gamme, le SXRD 4K, initialement développé pour le cinéma numérique, aux applications industrielles de revue de projets et veut ainsi percer dans la réalité virtuelle. Le procédé est identique, le LCD réflectif, et seule l'architecture du produit a été améliorée.

Une aide à la prise de décision

Pour l'intégrer à une offre complète, le fabricant japonais a choisi de s'associer à l'intégrateur Immersion. Le spécialiste des solutions de 3D virtuelle propose le projecteur de Sony seul, mais également dans une configuration complète avec une station de travail graphique de Nec, le générateur graphique Quadroplex de NVidia et le logiciel de visualisation Patchwork 3D de Lumiscaphe.

« Tout l'enjeu de ce type d'application porte sur la colorimétrie », explique Christophe Chartier, le président d'Immersion. Le projecteur de Sony possède ainsi une résolution de 4 096 x 2 160 pixels (4 fois plus de pixels qu'une image 1 080 pixels) .

L'appareil se veut un outil d'aide à la prise de décision dans la conception des produits. Les applications ciblées concernent avant tout l'automobile, le luxe, l'aéronautique (l'aménagement intérieur des avions)... Tous les secteurs où le design est essentiel. Il s'agit d'utiliser le vidéoprojecteur pour réunir autour d'un projet jusqu'à vingt personnes devant un écran, sur lequel sont projetées une à quatre versions d'un produit. Cette solution offre la possibilité de modifier ses propriétés en temps réel (couleur, texture...). La focale a été prévue courte pour réduire le recul nécessaire lorsque le SXRD 4K est placé derrière l'écran (pour éviter la gêne occasionnée par le bruit des ventilateurs). Selon l'environnement de travail, en particulier les conditions de lumière et la surface de projection, deux versions existent : à 5 500 ou 11 000 lumens (unité de flux lumineux). La solution complète proposée par Immersion (avec PC, générateur graphique et logiciel de visualisation) coûte 200 000 euros.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0908

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

ÉNERGIE

ÉNERGIE

Optimiser la consommation de son usineJohnson Controls a conçu le logiciel Isac pour le suivi énergétique des installations de réfrigération[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
Des puces 200 fois plus rapides

Des puces 200 fois plus rapides

COMMUNICATION

COMMUNICATION

RECYCLAGE

RECYCLAGE

Plus d'articles