Nous suivre Industrie Techno

Le vide sec pour la verrerie

L. F.

Sujets relatifs :

,
Le vide sec pour la verrerie

Pompes à vide Mink dans deux étapes de fabrication chez Owens-Illinois.

© MGM , D.R.

Sans lubrification, moins énergivore, et plus simple d'entretien, la technologie de vide sec profite à l'industrie du verre. Le groupe américain Owens-Illinois (O-I) l'a adoptée dans son usine de Veauche (Loire), en remplaçant les douze anciennes pompes à piston par des pompes à vide Mink, fournies par le français Busch. Chez l'industriel, le vide intervient à deux étapes de la fabrication : lors de la formation de la bague, la partie supérieure du goulot, alors que le verre est encore à l'état pâteux, puis en fin de chaîne, pour la manipulation des bouteilles avant le stockage. Le groupe O-I en a tiré plusieurs bénéfices. D'abord, le refroidissement à l'eau est remplacé par un refroidissement à l'air, beaucoup moins consommateur d'énergie ; ensuite, une intervention annuelle suffit sur les pompes à vide, là où les pompes à piston requéraient un entretien drastique. Enfin, O-I peut ajuster la valeur de vide sur sa ligne de production, grâce à la connexion de six des douze pompes à un vacuostat.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0949

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Energies marines : la compétitivité contre vents et marées

Energies marines : la compétitivité contre vents et marées

Réputées capables de décarboner l'électricité des pays développés, les énergies marines[…]

Du proto à la série, et vite !

Du proto à la série, et vite !

La découpe du verre par laser à haute vitesse

La découpe du verre par laser à haute vitesse

Le bon matériau au bon endroit

Mondial de l'Automobile 2014

Le bon matériau au bon endroit

Plus d'articles