Nous suivre Industrie Techno

Le travail souterrain des LED

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Le travail souterrain des LED

Le Metropolitain parisien a toujours été à la pointe de la technologie et de l'art

© DR

La RATP va remplacer d’ici fin 2017 tous les éclairages des stations de ses réseaux ferrés par des éclairages utilisant des LED. L’opérateur entend ainsi réduire de 50 % sa facture énergétique liée à ce poste, ce qui représentera une économie de 90 millions de kWh par an.

La RATP est l’un des plus gros consommateurs de courant électrique de la région parisienne. Pas moins de 1,5 milliard de kWh par an, avec une puissance absorbée allant jusqu’à 260 mégawatts aux heures de pointe.

Ce courant est livré par RTE, via le réseau de lignes 225 et 63 kV qui alimente la région parisienne, à 7 postes haute-tension, dotés de groupes électrogènes de secours, qui abaissent la tension à 15 kV. Ce courant alternatif est ensuite distribué via plus de 2 000 km de câbles vers 127 postes de redressement qui alimentent le métro en 750 V continu, 55 postes qui alimentent le RER en 1 500 V continu et 353 postes qui fournissent du 400/230 V pour la force et l'éclairage.

Alors que l’énergie consommée par la traction des véhicules représente 70 %, celle liée à l'éclairage, la ventilation, les escaliers mécaniques, les ascenseurs, ainsi qu’aux ateliers représente 30 % du total. Une part où l’éclairage tient une place importante, avec pas moins de 12 % du total consommé. En effet, le réseau de la RATP comporte 250 000 points lumineux dans ses 302 stations de métro et des 66 gares de RER. Un éclairage où la fluorescence a remplacé l’incandescence pour la plupart des points depuis le milieu des années 50.

Mais cela va changer. La RATP, soucieuse de réaliser des économies d’énergie, a mené depuis août 2009 de nombreuses expérimentations d’éclairage à base de LED, tant dans des stations comme Censier-Daubenton, qu’à son siège ou sur certains sites industriels. Cela a abouti au lancement en juin 2012 d’un appel d’offres européen pour passer à l’éclairage à LED sur la totalité du réseau. D’un montant de 11 millions d'euros sur 48 mois, ce marché porte sur l’ensemble des lampes et des tubes fluorescents des espaces du métro et du RER, ce qui représente une surface d’environ un million de mètres carrés à éclairer. Un marché divisé en six lots, dont cinq ont été remportés par Philips associé à la société Step (Solutions techniques d'éclairage professionnel), intégrateur français doté d’une expertise sur des solutions LED spécifiques complémentaires de l’offre Philips, et un par l’entreprise française Soitec.

Une centaine de stations et gares seront traitées chaque année, entre 2013 et 2017. Le déploiement a débuté mi-avril 2013 avec la station de métro Franklin D.Roosevelt (lignes 1 et 9). Le changement de l’ensemble des sources lumineuses traditionnelles par des LED à haute efficacité énergétique entraînera une réduction de plus de 50 % de la consommation d’énergie nécessaire à l’éclairage des réseaux métro et RER, soit environ 90 millions de kWh par an, et de réduire d’autant les émissions de gaz à effet de serre associés.

Et ça, c’est nouveau !

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Les futurs trains à hydrogène français d'Alstom décortiqués

Les futurs trains à hydrogène français d'Alstom décortiqués

Pour bien commencer la semaine : Zoom sur le « slicing », atout de la 5G mis en avant par Nokia

Pour bien commencer la semaine : Zoom sur le « slicing », atout de la 5G mis en avant par Nokia

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Plus d'articles