Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Le train prend son envol

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
Le train prend son envol

Ce prototype glisse sur un coussin d'air

© DR

Et si le train s'affranchissait de la gravité ? C'est en tout cas l'idée de Yusuke Sugahara, un chercheur de l’Université Tohoku au Japon. Son prototype, présenté à l’IEEE International Conference on Robotics and Automation (ICRA) 2011, se déplace effectivement sans contact avec la surface, uniquement en exploitant les interactions dynamiques de l'air entre le sol et la voilure de l'engin. Son avantage sur les trains à sustentation magnétique est qu'il ne nécessite pas l'installation d'aimants pour faire léviter l'appareil.


Yusuke Sugahara et son équipe travaillent au développement d'un prototype plus grand, l’Aero Train, qui se déplacerait à 200 km/h au-dessus d’un circuit en forme de U.


                     

 

Pour en savoir plus : kohama.niche.tohoku.ac.jp 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec Confiance.ai, 9 industriels et 4 académiques relèvent le Grand Défi de l'intelligence artificielle de confiance

Avec Confiance.ai, 9 industriels et 4 académiques relèvent le Grand Défi de l'intelligence artificielle de confiance

Pouvoir intégrer l'intelligence dans les systèmes critiques des transports en toute confiance. Voilà l'objectif des 13[…]

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Dossiers

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

La propulsion hybride, une piste pour réduire les émissions de CO2 des avions régionaux et des moyen-courriers

Dossiers

La propulsion hybride, une piste pour réduire les émissions de CO2 des avions régionaux et des moyen-courriers

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Dossiers

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Plus d'articles