Nous suivre Industrie Techno

Le train à hydrogène d’Alstom Coradia iLint testé avec succès aux Pays-Bas

Kevin Poireault

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le train à hydrogène d’Alstom Coradia iLint testé avec succès aux Pays-Bas

Après une première commercialisation en Allemagne, le train à hydrogène d’Alstom a été testé pendant dix jours de nuit, sans voyageur, dans le nord des Pays-Bas. Des essais qui ont donné satisfaction selon le constructeur ferroviaire.

Bonne nouvelle pour Alstom. Coradia iLint, son train alimenté par piles à hydrogène, capable d’accueillir 300 passagers et de rouler en autonomie pendant 1000 km, a passé des tests avec succès sur la ligne de 65 kilomètres située entre Groningen et Leeuwarden, dans le nord des Pays-Bas.

En octobre dernier, Alstom, Engie, l'opérateur néerlandais Arriva, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire néerlandaise ProRail et la province de Groningen ont signé un accord de projet pilote pour effectuer des tests aux Pays-Bas, confiés à la société indépendante d’inspection de tests et de certification Dekra.

Jusqu'à 140 km/h

Ces derniers ont été réalisés pendant dix jours, de nuit et jusqu’à 140 km/h, sans voyageur. À cet effet, une station-service mobile de remplissage a été installée par Engie pour recharger le train avec de l’hydrogène produit de manière durable. « Coradia iLint est un train zéro émission, fiable, prêt à nous transporter vers une Europe au bilan carbone neutre », s’enthousiasme Bernard Belvaux, directeur général d’Alstom Benelux, dans un communiqué.

Il s’agit d’une nouvelle étape pour le train à hydrogène du géant français du rail : Coradia iLint réalise déjà depuis 18 mois un service voyageurs sur la ligne Buxtehude–Bremervörde–Bremerhaven–Cuxhaven en Allemagne, faisant de lui le premier train régional de passagers au monde alimenté en piles à hydrogène.

Déjà 41 Coradia iLint commandés en Allemagne pour 2022

À partir de 2021, 14 trains à hydrogène remplaceront complètement la flotte des trains diesel sur ces deux lignes, une flotte qui s’étendra à 41 trains en 2022. Coradia iLint est développé et produit par les équipes Alstom à Salzgitter, en Allemagne, et à Tarbes, en France.

Alstom développe par ailleurs une version de ce train à hydrogène pour le réseau français. La SNCF a exprimé son intention d'en acquérir une quinzaine.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

A Vannes, Engie Solutions et Morbihan Energies fourniront de l’hydrogène vert à Michelin

A Vannes, Engie Solutions et Morbihan Energies fourniront de l’hydrogène vert à Michelin

Engie Solutions s’associe à Morbihan Energies pour créer la société Hygo afin de développer un[…]

IA embarquée, 5G et stockage stationnaire... les meilleures innovations de la semaine

IA embarquée, 5G et stockage stationnaire... les meilleures innovations de la semaine

« Nous voulons fournir les constructeurs asiatiques qui se lancent dans le véhicule hydrogène », avance Fabio Ferrari, président de Symbio

« Nous voulons fournir les constructeurs asiatiques qui se lancent dans le véhicule hydrogène », avance Fabio Ferrari, président de Symbio

[Dossier] Dans le véhicule connecté, la 5G remporte la bataille technologique contre le Wi-Fi

Analyse

[Dossier] Dans le véhicule connecté, la 5G remporte la bataille technologique contre le Wi-Fi

Plus d'articles