Nous suivre Industrie Techno

Le thermoscellage bien tempéré

S. C.

Sujets relatifs :

, ,
POUR UNE DURÉE de scellage idéale, le CTCPA et Thermoflux ont équipé une ensacheuse d'un capteur de flux thermique associé à des électrodes à faible inertie.

Avec le fabricant suisse de capteurs Thermoflux, le CTCPA a développé un système pour piloter le scellage thermique des films d'emballages alimentaires. « Aujourd'hui, pour être sûr que les matériaux sont bien scellés, les industriels ont tendance à augmenter la température et le temps de scellage, ce qui entraîne des problèmes de fluage », explique Philippe Saillard du CTCPA.

En effet, quand la pression est maintenue trop longtemps, la couche soudante a tendance à s'écraser, ce qui peut conduire à des craquelures.

Assurer un temps de scellage optimal

Parce que les variations de température lors du scellage sont trop rapides pour permettre un contrôle de la réaction, les partenaires ont choisi de suivre le flux thermique. « Une petite variation de température correspond à une grande variation de flux », souligne Philippe Saillard.

Des électrodes à faible inertie ont donc été développées pour être contrôlées par un détecteur du flux thermique. Chaque nouvelle décharge thermique est ainsi commandée par le capteur, ce qui permet d'assurer un temps de scellage bien adapté.

Cinq brevets couvrant le développement du capteur, le logiciel et le traitement du signal ont été déposés. Aujourd'hui, un prototype équipe une ensacheuse verticale pour la fermeture de sachets souples. Le CTCPA et Thermoflux souhaitent réaliser des essais en milieu industriel courant 2005.

Ils cherchent actuellement des partenaires qui souhaiteraient équiper leurs machines. En parallèle, le développement d'électrodes filaires à plus faible inertie thermique - pour permettre le scellage de barquettes - est en cours.

« En plus de permettre un meilleur contrôle de la réaction, ce système devrait éviter tout réglage supplémentaire de la machine, puisque c'est la matière elle-même qui contrôle cette dernière », conclut Philippe Saillard.

Le système a été conçu pour s'insérer facilement sur les machines existantes.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0865

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

INFORMATIQUE

Focus

INFORMATIQUE

Performances doublées pour les processeursIntel lance la série de processeurs Xeon 5500. Ils exploitent la nouvelle micro-architecture Nehalem qui[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
HYDRAULIQUE

Focus

HYDRAULIQUE

RECTIFICATIF

Focus

RECTIFICATIF

INFORMATIQUE

Focus

INFORMATIQUE

Plus d'articles