Nous suivre Industrie Techno

Le testeur de mobiles prêt pour l'UMTS

Y.B.

Sujets relatifs :

, ,
Aeroflex lance une plate-forme pour le test des téléphones mobiles de troisième génération.

Les réseaux de téléphonie mobile UMTS ont déjà fait beaucoup parler d'eux. Mais les investissements nécessaires à leur mise en place et les balbutiements de la technologie ont considérablement retardé leur déploiement. L'UMTS se sera fait attendre. Mais les opérateurs se disent désormais prêts à lancer, d'ici à quelques mois, des services de téléphonie de troisième génération. Cela étant, qui dit nouveau service dit évidemment nouveau téléphone. Ces appareils devront répondre aux standards UMTS. Mais le déploiement complet des infrastructures UMTS prendra des années. Les opérateurs vont d'abord s'intéresser aux zones à fort potentiel d'abonnés. Ailleurs, les réseaux GSM/GPRS vont subsister.

Les téléphones mobiles de nouvelle génération devront donc être bi-standard. Les mobiles devront pouvoir commuter de l'UMTS vers le GSM et vice versa. Pour s'assurer qu'ils offriront cette continuité de service, Racal Instruments Wireless Solutions, racheté l'an dernier par Aeroflex, a développé une plate-forme simulant le transfert d'un réseau à l'autre afin de tester la capacité de commutation intersystème des téléphones mobiles. Cette solution s'appuie sur les analyseurs de protocoles 6103 et 6401. Le 6103 émule le signal d'une cellule GSM/GPRS, alors que le 6401 émule le signal d'une cellule UMTS. L'ensemble, piloté par PC, autorise le contrôle automatique d'un téléphone mobile selon les scénarios de test de transfert définis par les normes.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0856

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Le projet Bashycat permet de récupérer les métaux contenus dans les catalyseurs des raffineries et des centrales thermiques.Qui dit combustion[…]

01/04/2009 | ENVIRONNEMENTInnovations
Téléphoner sans parler

Téléphoner sans parler

ÉNERGIE

Focus

ÉNERGIE

Des puces 200 fois plus rapides

Des puces 200 fois plus rapides

Plus d'articles