Nous suivre Industrie Techno

Le téléphone sans fil DECT renaît

Ridha Loukil

Avec la technologie CAT-iq, il se reconvertit à la téléphonie sur IP et s'ouvre aux services sur le Net.

Le téléphone sans fil numérique au standard DECT (Digital Enhanced Cordless Telephone) est mort. Vive le téléphone sans fil CAT-iq (Cordless Advanced Technology - Internet and quality) ! Cette révolution, annoncée par le consortium DECT Forum lors du salon Telecom World, à Hong-Kong (Chine), met le téléphone sans fil à l'heure d'Internet.

Apparu en 1991, le téléphone DECT souffre depuis quelques années de la substitution du téléphone fixe par le mobile et du développement de la téléphonie sur IP. La convergence des téléphones fixe et mobile, qui commence à entrer dans la réalité, semble le condamner à terme. Avec la technologie CAT-iq, il tente de sauver sa peau en se transformant en téléphone IP, capable de passer les appels à travers une passerelle Internet à haut débit, comme la FreeBox.

L'interface radio entre le combiné et la base reste inchangée en Europe, avec une bande de fréquence de 1 880 MHz à 1 900 MHz, une modulation de signal GFSK (Gaussian Frequency Shift Keying), une transmission répartie sur dix porteuses et un multiplexage temporel entre douze intervalles de temps.

Pour sa reconversion à Internet, la technologie DECT reçoit une couche logicielle supplémentaire, dont SIP (Session Initiation Protocol), le protocole d'établissement d'appel sur IP. Ainsi, le téléphone CAT-iq est paré pour tirer parti des futurs services des réseaux à coeur IMS (IP Multimedia Subsystem).

 

Une technologie prometteuse

 

Des téléphones IP sans fil existent déjà en technologies Bluetooth ou Wi-Fi, comme ceux proposés pour les services de convergence fixe-mobile. La technologie CAT-iq se targue d'améliorer sensiblement la qualité de la voix. Alors que le téléphone fixe traditionnel utilise les fréquences vocales de 300 à 3 400 Hz, elle étend la gamme entre 50 et 7 000 Hz. Et pour coder la voix en numérique, elle échantillonne le signal à 16 kHz avec un débit de 64 Kbit/s, deux fois mieux que le téléphone DECT.

Le téléphone CAT-iq se veut aussi plus qu'un simple téléphone. Il se présente comme un terminal d'accès simplifié aux services sur Internet. Trouver un numéro dans un annuaire en ligne, consulter les prévisions météo de la journée, écouter la radio sur le Web... « Autant de services Internet qui deviennent accessibles sur le terminal téléphonique plus simplement qu'à partir du PC. On pourra faire presque tout ce qu'on fait sur Internet avec un micro-ordinateur, sauf la navigation sur le Web », avance Erich Kamperschroer, président du DECT Forum. D'autant plus que l'interface radio DECT offre un débit de 384 Kbit/s, jusqu'ici peu utilisé.

Cette technologie est poussée par trois industriels : Siemens, le fabricant allemand de puces électroniques Infineon, et le constructeur britannique de terminaux téléphoniques Binatone. Elle attend d'être approuvée cette année par l'ETSI, l'organisme de normalisation des technologies télécoms en Europe. Le DECT Forum discute aussi avec l'association Home Gateway Initiative pour favoriser l'interopérabilité des terminaux CAT-iq avec les passerelles Internet domestiques. Car la base radio du téléphone, séparée dans les solutions DECT actuelles, va être intégrée dans la passerelle Internet. Infineon propose déjà les premiers composants pour cette intégration : Dabube pour les passerelles ADLS2+ et Cosic pour les terminaux, la seule solution monopuce du marché, au lieu de trois habituellement.

La première vague de produits destinés à la téléphonie sur IP est attendue pour le troisième trimestre 2007. Les générations suivantes étendront petit à petit les fonctions pour devenir en 2009 intelligentes.

EN BREF

Les avantages - Amélioration de la qualité de la voix - Intégration de la base radio dans la passerelle Internet Les nouveaux services - Téléphonie sur IP - Accès simplifié à des services sur Internet : annuaire en ligne, prévisions météo, radio, musique...

DES TERMINAUX AU-DELÀ DU TÉLÉPHONE

Parce qu'ils ouvrent accès à des services Internet, les terminaux n'ont plus besoin de ressembler à des combinés. Ils peuvent prendre des formes nouvelles : radio, chaîne hi-fi, sphère... comme le montrent les exemples de design présentés par le DECT Forum. Place donc à l'imagination.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0886

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Médailles de l'innovation 2019 : le CNRS récompense ses chercheurs-entrepreneurs

Médailles de l'innovation 2019 : le CNRS récompense ses chercheurs-entrepreneurs

En remettant ses médailles de l'innovation 2019, le Centre national de la recherche scientifique a mis en avant quatre chercheurs dont les[…]

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Elle partage sa foi dans le code

Focus

Elle partage sa foi dans le code

Ce drone évite un ballon sans ralentir

Analyse

Ce drone évite un ballon sans ralentir

Plus d'articles