Nous suivre Industrie Techno

Le téléphone mobile, moteur de l’ubiquité

Industrie et Technologies

Tokyo, 7-11 octobre. Visiophone, télécommande, téléviseur… Des nouveaux concepts de portables mettent le mobile à l’heure de la communication multimédia. Vu à Ceatec, salon de l’électronique et de

Ceatec, le plus grand salon japonais de l’électronique et de communication, qui se déroule à Tokyo du 7 au 11 octobre, ouvre l’ère de l’ubiquité. Le téléphone mobile occupe une place centrale dans cette évolution technologique rendant possible l’accès aux réseaux n’importe où et n’importe quand.

Plus qu’un simple téléphone, le mobile se présente de plus en plus comme un terminal de loisir et de communication multimédia.

Sur le stand de NTT DoCoMo, le plus grand opérateur de téléphonie mobile au Japon, le visiteur peut tester un portable de troisième génération (au standard W-CDMA) faisant office de visiophone de poche.

 Ce terminal permet de communiquer par l’image et le son non seulement avec un autre téléphone Foma, le service 3G de NTT DoCoMo, mais aussi à l’international avec un correspondant à Londres, utilisant  « 3 », le service 3G de Hutchison en Grande-Bretagne. Sur le même stand, une démonstration utilise un portable Foma pour contrôler à distance le robot domestique Asimo de Honda.

A l’approche du lancement de la télévision numérique terrestre en décembre 2003 au Japon, KDDI, un autre opérateur nippon de téléphonie mobile, expose des portables capables de recevoir ce type de télévision, dont un construit par Sanyo. L’un de ces terminaux, équipé d’une caméra, peut prendre de la vidéo et la transmettre sur un récepteur de télévision numérique terrestre.

L’opérateur démontre aussi une extension de son service de localisation par GPS, lancé en décembre 2001. L’utilisateur reçoit sur son mobile un plan de proximité qui s’adapte désormais en permanence à ses déplacements.

Panasonic présente, lui, un récepteur à large bande qui permet le contrôle à distance du combiné lecteur DVD-enregistreur vidéo sur disque dur à partir d’un téléphone mobile.

NEC joue aussi la carte de la télécommande avec un portable qui contrôle à distance le robot chien Aibo de Sony. Les images prises par le robot s’affichent en temps réel sur l’écran d’un mobile Foma.

Ridha Loukil

Site du salon
- http://www.ceatec.com/ja/2003/exhibitor/english/frame/top.html

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’ascenseur connecté, l’indispensable du bâtiment intelligent

Les publi-rédactionnels

L’ascenseur connecté, l’indispensable du bâtiment intelligent

Le « smart building » est l’objet de toutes les attentions. Mais si l’on commençait par[…]

26/11/2020 |
Avec son programme Magellan, le CEA veut créer plus de 100 startups avec ses technologies d'ici à 2030

Avec son programme Magellan, le CEA veut créer plus de 100 startups avec ses technologies d'ici à 2030

Avec son nouveau centre de R&D aux Ulis, Bowen veut devenir incontournable dans l'innovation sur les radiofréquences

Avec son nouveau centre de R&D aux Ulis, Bowen veut devenir incontournable dans l'innovation sur les radiofréquences

La signature électronique au cœur de la transformation digitale

Les publi-rédactionnels

La signature électronique au cœur de la transformation digitale

Plus d'articles