Nous suivre Industrie Techno

Le téléphone mobile 3G part à la campagne

Ridha Loukil

Nortel, Qualcomm et Orange ont testé des appels sur la bande de fréquence de 900 MHz, adaptée à la couverture des zones rurales.

 

Au congrès mondial 3GSM, à Barcelone, Espagne, les équipementiers télécoms Nortel et Qualcomm et l'opérateur de téléphonie mobile Orange ont réalisé une démonstration conjointe de communications de téléphones mobiles 3G dans la bande de fréquence de 900 MHz, la bande historique du téléphone mobile GSM. Les appels passent aussi bien sur la version UMTS, actuellement en service, que sur son évolution HSDPA dont le déploiement devrait débuter cette année.

Cette démonstration ouvre de nouvelles perspectives pour l'extension à moindre coût de la couverture nationale des réseaux de téléphonie mobile 3G en vue de fournir des services large bande comme la télévision mobile, la vidéo à la demande, la visio- phonie et des services à haut débit partout ou presque.

 

Une réduction de 60 % du nombre de stations radio

 

Les réseaux UMTS, actuellement déployés dans les plus grandes agglomérations, tournent dans une bande de fréquence autour de 2 GHz. L'extension à la bande de fréquence de 900 MHz permet d'étendre la couverture des stations de base. Selon les trois sociétés, le déploiement d'une infrastructure UMTS à 900 MHz induirait une réduction de 60 % du nombre de stations de base radio nécessaires à la couverture des régions rurales et une amélioration de 25 % de la qualité de réception à l'intérieur du bâtiment dans les zones urbaines. Les appels passés en HSDPA ont atteint un débit de 3,6 Mbit/s, contre 384 Kbit/s avec l'UMTS à 2 GHz.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0875

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Avis d'expert

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Comment des hackers parviennent-ils à s’infiltrer dans les systèmes d’opération des centrales[…]

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles