Nous suivre Industrie Techno

Le supercalculateur le plus puissant au monde est japonais

Ridha Loukil
Le supercalculateur le plus puissant au monde est japonais

Le supercalculateur K construit par Fujitsu

Le Japon prend la tête des puissances de calcul avec un supercalculateur de 8,2 petaflops, quatre fois plus puissant que le supercalculateur chinois qui se classe deuxième.

Le Japon fait son entrée en force dans le calcul pétaflopique. Mieux : il prend la tête des puissances de calcul dans le monde, avec son supercalculateur K. C’est ce qui ressort du Top500, le classement de 500 supercalculateurs les plus puissants au monde, qui vient d’être rendu public.

Construit par Fujitsu, ce monstre du calcul affiche une puissance phénoménale de 8,2 pétaflops selon le banc de test de référence Linpack.  Il s’appuie sur des processeurs Sparc 64 fabriqués par Fujitsu. Au total, la machine combine près de 550 000 cœurs de traitement. Elle est installée au Riken, l’institut japonais de recherche avancée en informatique.

Le supercalculateur chinois Tianhe-1A, qui occupait la première place dans l’ancien classement, rétrograde à la deuxième place. Il affiche une puissance de calcul de 1,8 pétaflops.

Le Japon ne se contente pas de prendre la tête du classement. Il entre aussi une seconde fois dans le Top 5 avec un autre supercalculateur, le Tsubane 2.0 .D’une puissance de 1,2 petaflops, ce supercalculateur construit par NEC et HP équipe l’Institut de Technologie de Tokyo.

Le Japon a occupé de 2002 à 2004 la première place dans le monde avec son supercalculateur Earth Simulator construit par NEC. Ensuite, il a été tout le temps absent du Top 10.

Ridha Loukil

Pour accéder au classement complet, cliquer sur Top500.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

La jeune pousse Fashion Data, fondée en 2019, a remporté les Trophées de l’innovation dans la catégorie start-up,[…]

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Plus d'articles