Nous suivre Industrie Techno

abonné

Le stockage d’hydrogène à l’étude sur une centrale électrique

Hugo Leroux

Sujets relatifs :

,

L’électricien E.ON va tester un dispositif de stockage d’énergie par l’hydrogène sur sa centrale à charbon Emile Huchet, en Moselle. Ce projet, baptisé Hydor, évaluera ainsi la capacité d’un tel dispositif à assouplir la conduite d’une centrale électrique.

L’unité de démonstration, capable de stocker 4 kg d’hydrogène (environ 130 kWh d’équivalent-énergie), provient de la start-up française McPhy et de sa technologie brevetée de capture de l’hydrogène au sein d’un matériau solide. D’ici le premier semestre 2013, E.ON va d’abord valider les performances techniques de l’unité. « Si les tests sont concluants, on la couplera ensuite à un outil de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Grâce à 6 millions d’heures de calcul pour effectuer des simulations sur le supercalculateur Jean Zay, IFP Energies nouvelles[…]

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

Plus d'articles