Nous suivre Industrie Techno

Le spectromètre gagne en réactivité

Y. B.

Sujets relatifs :

, ,
GRÂCE À UN FILTRE OPTO-ACOUSTIQUE, le spectromètre du Centre technique russe commute instantanément d'une longueur d'onde à l'autre.

Il n'est plus utile d'attendre quelques secondes pour que le spectromètre commute d'une longueur d'onde à l'autre. L'appareil a été développé par le Centre technique et scientifique russe avec le soutien financier de la fondation russe pour la recherche. Les inévitables temps de commutation, inhérents à ce genre d'équipement, disparaissent grâce à l'exploitation du phénomène de diffraction de la lumière dans des cristaux soumis à des ondes acoustiques.

Il est bien connu que l'indice de réfraction d'un cristal transparent est une valeur constante. Cependant, s'il est soumis à des ondes ultrasonores, cela modifie légèrement sa structure, et son indice de réfraction varie. Cet indice de réfraction dépend alors de l'amplitude des ondes ultrasonores. Ainsi, l'application d'une onde ultrasonore sur un cristal influence ces propriétés optiques.

Une résolution élevée

Le spectromètre repose sur ce principe. Il intègre un filtre opto-acoustique qui sélectionne une certaine longueur d'onde lumineuse. Alors que la plupart des spectromètres traditionnels mettent en oeuvre un dispositif de réglage mécanique complexe qui réclame quelques douzaines de secondes pour passer d'une longueur d'onde lumineuse à une autre. Le spectromètre développé par le Centre russe se montre bien plus réactif. Un signal électrique entraîne la vibration instantanée de l'élément piezoélectrique à la fréquence souhaitée pour modifier l'indice de réfraction du cristal à la valeur désirée. Outre la commutation optique rapide, ce spectromètre à filtre opto-acoustique présente une résolution élevée et une capacité à déceler de très faibles radiations. La compacité de cet appareil le destine aussi bien au contrôle de processus qu'à des applications biomédicales.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0863

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

TÉLÉCOMS

TÉLÉCOMS

La ligne téléphonique en cuivre monte en débitFace à la fibre optique, la traditionnelle ligne téléphonique en cuivre résiste. En combinant six paires[…]

01/04/2009 | AlertesR & D
INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

MATÉRIAU

MATÉRIAU

Plus d'articles