Nous suivre Industrie Techno

Le soufflage de bouteilles en PET s'autorégule

Michel Le Toullec

Sujets relatifs :

, ,

Le système Equinox de Sidel, intégré dans les souffleuses rotatives, est conçu pour assurer une production de bouteilles de qualité constante.

À l'occasion du salon K'2007, qui s'est tenu du 24 au 31 octobre à Düsseldorf (Allemagne), Sidel exposait ce qui est présenté comme le tout premier système d'autorégulation du soufflage de bouteilles en PET (polyéthylène téréphtalate). Le lancement de ce dispositif, dénommé Equinox, s'inscrit dans le cadre de la tendance à l'allègement de ce type de bouteilles, dont la contrepartie est la sensibilité grandissante du procédé aux défauts de répartition de la matière. Jusqu'à présent, le contrôle de la qualité en production est traditionnellement réalisé par un échantillonnage fréquent avec mesure des bouteilles en laboratoire. Le cas échéant, un ajustement manuel du procédé de soufflage doit alors être effectué. Problème : le temps nécessaire à cette étape peut générer jusqu'à une heure et demie de production de bouteilles hors tolérance.

Avec son système Equinox, Sidel ouvre désormais la voie au contrôle automatique et continu de la qualité du soufflage. Ce dispositif assure en effet le suivi et la correction de la qualité des bouteilles en cours de production, quelle que soit sa cadence et sans avoir à effectuer d'échantillonnage. Le principe consiste à mesurer systématiquement le poids du fond des bouteilles grâce au système IntelliMass de Pressco Technology.

Mesure par capteurs à infrarouge

Ce spécialiste américain du contrôle qualité pour l'agroalimentaire et l'emballage a été le partenaire de Sidel pour le développement d'Equinox. Concrètement, la mesure s'effectue grâce à des capteurs à infrarouge : le rayonnement IR est plus ou moins absorbé par le PET selon le poids de matière. Si le poids s'écarte de la consigne au-delà du seuil de tolérance préalablement défini, l'algorithme de régulation de la souffleuse s'enclenche automatiquement, tout en signalant l'anomalie à l'opérateur. Deux paramètres critiques du procédé, influant directement sur la répartition de la matière, sont alors automatiquement corrigés. À savoir : la pression du présoufflage, pour un ajustement de la production sur tous les postes, et le départ du présoufflage, pour un ajustement poste par poste. Ces deux paramètres sont corrigés jusqu'à la stabilisation du poids et le retour à la normale, c'est-à-dire la qualité et l'uniformité des bouteilles en PET produites. Deux minutes environ sont nécessaires pour parvenir à la stabilisation du procédé. Et, au cas où Equinox ne parvient pas à ramener la courbe du poids de fond des bouteilles dans les tolérances, il indique automatiquement à l'opérateur le poste de soufflage en cause pour une éventuelle modification du débit de pression.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0894

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le nouveau casque de réalité mixte conçu par le finlandais Varjo brille par la précision et la netteté de ses[…]

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Plus d'articles