Nous suivre Industrie Techno

Le SMED pour changer d'outil en une minute

COORDONNÉ PAR THIBAUT DE JAEGHER tdjaegher@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

,

Le SMED (Single Minute Exchange of Die) est une méthode japonaise qui permet de réduire à la portion congrue le temps nécessaire au changement d'outil entre deux séries. Créée par Shingeo Shingo, elle évite d'immobiliser les machines trop longtemps en anticipant un certain nombre d'opérations en amont et en aval de l'arrêt.

Le SMED, changer d'outil en une minute

À QUOI ÇA SERT ?

Le SMED (Single Minute Exchange of Die ou changement de série dans la minute) permet de réduire le temps consacré à un changement de série.

Cet outil doit toujours être au service d'objectifs plus vastes : rendre possible le nivellement de la production par la mise en oeuvre de petits lots de fabrication afin d'accroître la capacité de production et réduire les stocks.

En rendant du temps disponible sur la machine goulet, il permet d'intégrer un accroissement de la demande sans investissement d'équipements. Autre façon d'accroître cette capacité, réduire la taille des lots de fabrication et niveler la production (produire un peu de tout tout le temps). Grâce à la production nivelée, cette usine pourra réduire considérablement ses stocks en fabriquant et livrant ses produits à ses clients au plus près de leur demande.

COMMENT LE METTRE EN OEUVRE ?

La mise en oeuvre du SMED commence généralement par filmer la réalisation d'un changement de série et par la désignation d'un groupe de travail pour traiter le sujet. Après une formation aux principes du SMED, ce groupe va travailler sur cette vidéo pour mener les différentes étapes.

La clé du succès reste le standard. Le groupe doit standardiser tant l'organisation que les modes opératoires ou encore le rangement des outils afin de pérenniser les gains de temps. Ensuite, grâce aux standards rédigés, les acteurs concernés, y compris le management, doivent être formés à la nouvelle organisation. Le management s'assurant du respect de ces standards.

L'AVIS DE L'EXPERT

YANN GIMMIG DE VALESSENTIA

« Qui fait du SMED n'est pas forcément lean ! Appliqué isolément, cet outil a toutes les chances d'augmenter les stocks ! Il faut être clairvoyant. En cas de croissance de la demande, cet outil libérera de la capacité de production. Dans le cas contraire, il est faudra réduire la taille des lots afin de les produire plus souvent. Cela permettra d'augmenter la capacité de production et de réduire les stocks. »

LES POINTS À SURVEILLER

Ne pas se précipiter ! Classiquement, on va tout de suite chercher à réduire le temps de toutes les opérations réalisées pendant l'arrêt de la machine alors que ce n'est que la 4e étape. Cette attitude conduit à une dépense d'énergie inutile (ressources humaines et financières) puisqu'on réduit alors des temps qui sont potentiellement des opérations externes. L'atteinte rapide du résultat s'en trouve alors ralentie.

Ne pas l'utiliser seul ! Le pire est de faire du SMED pour améliorer le TRS (taux de rendement synthétique). En effet, les managers améliorent alors la disponibilité d'une installation mais sans avoir prévu quoi en faire. La conséquence directe est une augmentation des stocks et des encours.

1. Identifier

Il s'agit de reconnaître les opérations nécessitant un arrêt de la machine (internes) et les opérations réalisables pendant le fonctionnement de la machine (externes).

2. Regrouper

En regroupant les opérations externes avant et après l'arrêt de la machine, le temps total d'arrêt est réduit, et cela sans aucun investissement.

3. Externaliser

Moyennant quelques adaptations, il est possible de transformer une opération interne en une opération externe. Le temps d'arrêt de la machine est donc encore réduit.

4. Réduire

En optimisant les moyens ou l'organisation nécessaires à la réalisation des opérations internes, les temps d'arrêt de la machine continuent de baisser.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0915

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le standard de travail améliore la performance

Le standard de travail améliore la performance

Le standard de travail est le prérequis de la performance. Sans lui, point de référence possible pour le progrès et un risque accru pour la qualité du[…]

01/05/2012 |
ABC améliore le pilotage de l'entreprise

ABC améliore le pilotage de l'entreprise

PEP-Ergopro pour concilier performance et santé

PEP-Ergopro pour concilier performance et santé

HACCP : maîtriser la sécurité et la qualité des aliments

HACCP : maîtriser la sécurité et la qualité des aliments

  • Nous suivre