Nous suivre Industrie Techno

Le Smartbook, mi-téléphone, mi-PC

On connaissait les Netbooks, les mini-PC portables comme l'EeePC d'Asus, voici maintenant le Smartbook. Le concept est introduit par Qualcomm et Freescale, deux fournisseurs américains de puces électroniques. Il combine le format du Netbook et les avantages du Smartphone en termes d'interface, de communication et d'autonomie. Typiquement, il s'appuie sur un processeur à architecture ARM - comme l'i.MX515 de Freescale ou le Snapdragon de Qualcomm -, dispose d'un écran de 12 pouces (soit 30,5 cm), tourne avec des logiciels Linux et offre une autonomie de plus de huit heures. Outre le GPS et Bluetooth, il intègre un modem 3G pour une connexion permanente au Net. Selon Qualcomm, des Smartbooks sur la base de son jeu de circuit Snapdragon sont actuellement en projet chez 15 fabricants, dont Toshiba, Samsung, Asus, Acer, HTC et LG.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0913

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles