Nous suivre Industrie Techno

Le siège auto s’affranchit du métal

Jean-François Preveraud
Le siège auto s’affranchit du métal

Un siège élégant qui associe confort et sécurité.

© DR

En utilisant les matériaux composites pour remplacer le métal dans les pièces de renfort, Faurecia développe une nouvelle génération de sièges pour l’automobile. Plus légers et moins encombrants, ils offrent beaucoup plus de liberté aux designers pour créer des habitacles plus spacieux.

L’equipementier automobile français Faurecia a mis au point, en collaboration avec le fabricant de pièces composites californien Performance Materials et le fournisseur de matière première BASF, un dossier de siège automobile sans renfort métallique.

L’idée de base était de remplacer l'armature métallique existante dans les dossiers par une pièce monobloc en matière plastique qui, outre la reprise des efforts, permettrait aussi de limiter la quantité de mousse et d’habillage. La structure du dossier développé en collaboration avec Performance Materials se compose d’une pièce en matériau composite composé de couches de matières thermoplastiques renforcées de fibres continues (CFRT), qui sont surmoulées dans un second temps avec un polyamide.

Le choix d’un matériau composite pour réaliser le renfort a été dicté par un rapport résistance/poids et rigidité/poids très élevé qui permet d’améliorer les performances structurelles de la pièce. Ce son côté, BASF a élaboré tout spécialement un grade spécifique de son polyamide Ultramid, avec des propriétés mécaniques adaptées à l’application et qui permettent de l’associer à une structure composite.

Valider la résistance au crash

Dans ce projet, l’expertise des matériaux et techniques de mise en œuvre, ainsi que le savoir-faire en matière de construction et de production industrielle de sièges sont associés. Comme pour d’autres pièces automobiles complexes, la mise au point du renfort en matériau composite passe d’abord par la simulation du comportement en cas d’accident.

Pour cela, BASF a pu aider Faurecia grâce à son logiciel de simulation Ultrasim qui, pour l’occasion, a fait l’objet d’une extension particulière afin d’intégrer les données relatives aux matières plastiques renforcées de fibres continues. En effet, ce logiciel est désormais capable de prédire avec fiabilité le comportement en cas d’accident de composants présentant une anisotropie (des fibres) et une teneur en fibres très élevées.

Une nouvelle génération de sièges

Le dossier ainsi réalisé pèse environ 20 % de moins que celui d’un siège automobile classique et s’amincit d’environ 30 mm, un atout important pour l’allègement et l’habitabilité des véhicules. Grâce aux possibilités offertes par les matériaux retenus, il allie le confort à un design moderne et haut de gamme, aux parois minces, qui augmente la liberté de création des designers et concepteurs, ainsi que l’impression d’espace.

Ce dossier représente une véritable avancée dans la production de sièges allégés. « La nouvelle technologie développée avec Performance Materials et BASF nous a permis d’évoluer vers une nouvelle génération de sièges automobiles », estime Thilo Ludewig, vice-président de la R&D chez Faurecia.

Ce dossier a été présenté au salon de la plasturgie K 2010, qui s’est tenu récemment à Düsseldorf, sous le nom de SUSCO 1.5 (pour sustainable comfort - confort durable). L’equipementier prévoit son arrivée sur les premiers véhicules en série dans environ quatre ans.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.faurecia.com & http://www.performancematerials.com & http://www.basf.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles