Nous suivre Industrie Techno

Le Royaume Uni va ouvrir son premier port spatial en 2018

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le Royaume Uni va ouvrir son premier port spatial en 2018

Projet de port spatial britannique

© UK Space Agency

En marge du salon aéronautique de Farnborough, le gouvernement britannique a annoncé l’ouverture de son premier port spatial d’ici quatre ans. Huit sites sont susceptibles d’accueillir ce port, dont six situés en Ecosse.

Prendre un billet pour l'espace sera bientôt aussi commun qu'acheter un billet d'avion. Le gouvernement britannique le croit et a annoncé sa volonté d’ouvrir un port spatial en 2018. L’objectif : envoyer des touristes dans l’espace ainsi que des satellites commerciaux. Mais pour devenir le site du premier port spatial, il faut répondre à des critères stricts : être suffisamment éloignée des zones densément peuplées et avoir une piste d’atterrissage de plus de 3000 mètres. Huit sites répondant à ces critères sont en concurrence, dont six d’entre eux sont situés en Ecosse : Campbeltown Airport (Ecosse), l’aéroport de Glasgow Prestwick (Ecosse), l’aéroport de Llanbedr (Pays de Galle), l’aéroport de Newquay Cornwall (Angleterre), Kinloss Barracks (Ecosse), RAF Leuchars (Ecosse), RAF Lossiemouth (Ecosse) et l’aéroport de Stonorway (Ecosse).

Le Royaume-Uni voit un avenir probant dans le développement de son port spatial. Il permettrait à Virgin Galactic, la compagnie aérospatiale de Richard Branson, de proposer des vols dans l'espace à un large public. La première navette de Virgin Galactic sera lancée l'année prochaine depuis le Nouveau-Mexique pour des clients pouvant dépenser environ 200 000 dollars. Space X, l'entreprise américaine d'Elon Musk, devrait de son côté ouvrir son port spatial au Texas selon Bloomberg. L’étude de marché commandée par la Civil Aviation Authority (CAA) prévoit que le port spatial britannique accueillerait... de 120 à 150 passagers par an dans sa troisième année d'ouverture pour un chiffre d'affaires s’élevant entre 19 et 24 millions de dollars. Soit entre 125 000 et 200 000 dollars le billet !

Les détails des objectifs de l’ouverture de ce port spatial décrits dans le rapport publié par la UK Civil Aviation Authority : 

Le rapport complet est disponible sur le site du gouvernement britannique.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

[Bourget] Coup d'envoi pour la constellation de nanosatellites de Kinéis

[Bourget] Coup d'envoi pour la constellation de nanosatellites de Kinéis

[Bourget] Airbus et Comat signent un partenariat R&D de long terme dans le spatial

[Bourget] Airbus et Comat signent un partenariat R&D de long terme dans le spatial

La nacelle du Stratobus de Thales Alenia Space est validée par le CNIM

La nacelle du Stratobus de Thales Alenia Space est validée par le CNIM

Plus d'articles