Nous suivre Industrie Techno

Le routage intelligent rend les réseaux informatiques plus efficaces

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Le routage intelligent rend les réseaux informatiques plus efficaces

Mieux utiliser les performances du réseau

© DR

La start-up française Green Communications développe une technologie de routage intelligent des données de nature à créer des réseaux informatiques flexibles, autonomes et sobres en énergie.

Créer un réseau informatique autonome, flexible et intelligent à partir d’ordinateurs quelconques, qui s’auto-configurent entre eux, tout en consommant le minimum d’énergie. Voici la technologie de routage intelligent que développe la start-up française Green Communications. Elle a été mise au point par deux enseignants-chercheurs de l'Université Paris-Sud, Pierre-et-Marie-Curie et du CNRS.

L’une des applications de prédilection est de fournir des connectivités à bas coût dans des zones pauvres en énergie, en terrain hostile ou en terrain dynamique (jeux, rassemblements, évènements…). Ce développement est le prolongement des travaux menés dans le Laboratoire de recherche en informatique (Université Paris-Sud/CNRS) et le Laboratoire d’informatique de Paris 6 (UPMC/CNRS) sur les architectures de réseaux de nouvelles générations où l’économie d’énergie, la virtualisation et les communications sans fil jouent un rôle capital.

                            

Avec cette technologie, on peut mettre en place un réseau informatique à partir de machines quelconques (ordinateurs portables, de bureau, industriels,…). Le routage intelligent fait que ces machines fonctionnent comme des nœuds autonomes sans aucune entité centrale. Elles ont, en plus, la particularité de s’auto-configurer pour intégrer ou quitter le réseau sans aucune intervention. Une caractéristique qui garantit une meilleure gestion des ressources énergétiques et une diminution de la pollution électromagnétique.

Chaque noeud dispose d’une vue globale du réseau avec la qualité de tous les liens connectant les noeuds, ce qui offre la possibilité d’appliquer un routage optimal pour atteindre une destination par la route la plus large en termes de débit (qui n’est pas forcément la plus courte). Cela permet entre autre d’éviter les interfaces Wi-Fi dont le débit est aléatoire.

Les réseaux créés avec cette technologie peuvent être de type Mesh (où l’information circule de proche en proche sans hiérarchie centrale), ad hoc (où le réseau sans fil s’organise sans configuration prédéfinie) ou Start & Stop (où les  nœuds sont actifs uniquement lors du routage).

Ridha Loukil
 

Pour en saoir plus : http://www.green-communications.fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Dompter les ondes radiofréquences devient un enjeu fondamental pour de nombreuses applications, communications en tête. S’inspirant[…]

25/03/2020 | TélécomsRFID
Les 3 000 dépôts de brevets annoncés par Nokia font-ils vraiment du finlandais le numéro un de la 5G ?

Les 3 000 dépôts de brevets annoncés par Nokia font-ils vraiment du finlandais le numéro un de la 5G ?

Efficacité de la distanciation, mobilisation de l’industrie, course au diagnostic…. les meilleures nouvelles de la première semaine de confinement

Efficacité de la distanciation, mobilisation de l’industrie, course au diagnostic…. les meilleures nouvelles de la première semaine de confinement

L’arrivée de la 5G ne nécessite pas de renforcer les normes d’exposition aux ondes, juge la commission internationale de référence

L’arrivée de la 5G ne nécessite pas de renforcer les normes d’exposition aux ondes, juge la commission internationale de référence

Plus d'articles