Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Le robot qui peut opèrer le cerveau en passant par la joue

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le robot qui peut opèrer le cerveau en passant par la joue

Le prototype de robot chirurgical.

© Vanderbilt University

Passer par la joue avec une aiguille plutôt que forer le crâne. C’est la solution proposée par une équipe d’ingénieurs américains pour soigner les patients d’épilepsie sévère. Cette nouvelle technique d’opération du cerveau, réalisée par un robot chirurgical, est moins invasive et réduit la période de convalescence.

Des ingénieurs de l'Université Vanderbilt aux Etats-Unis ont mis au point un robot chirurgical permettant d'opérer le cerveau en passant une aiguille incurvable par la joue. Ce dispositif permettrait notamment de soigner les patients souffrant d'épilepsies sévères en évitant de forer le crâne. Un prototype de ce robot a été présenté la semaine dernière lors de la FPIRC14 (conférence sur l'innovation et la recherche en l'énergie hydraulique) à Nashville.

Les ingénieurs se sont inspirés d'une technique, utilisée par les neurochirurgiens, pour suivre l'activité cérébrale du patient. Celle-ci consiste à implanter des électrodes dans le cerveau avec une aiguille en passant par la joue. La zone impliquée dans les crises d'épilepsie - l'hippocampe - se situe dans la partie basse du cerveau. Une zone difficile d'accès pour une aiguille «droite». De ce fait, les ingénieurs ont conçu une aiguille de 1,14 mm, dans un alliage nickel-titane, constituée de tubes concentriques qui sous l'action d'air comprimé peut être déformée. Ces tubes permettent à la plate-forme de diriger l'aiguille millimètre par millimètre et de lui faire suivre une trajectoire incurvée, atteignant chaque point avec une précision de 1,18 mm. La composition de l'aiguille la rend compatible avec les ondes magnétiques, les chirurgiens peuvent ainsi suive sa progression en temps réel par IRM. 

Le prototype de la plate-forme, en photo ci-dessous, a été réalisé en impression 3D :

 

Selon le responsable de l'équipe Eric Barth, les premiers tests réalisés sur des crânes factices ont été concluants et il envisage de passer les prochains tests sur des cadavres.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les cinq imprimantes 3D qui ont marqué l’ouverture du salon Formnext 2019

Les cinq imprimantes 3D qui ont marqué l’ouverture du salon Formnext 2019

Le salon Formnext dédié à l'impression 3D a ouvert ses portes à Francfort (Allemagne) le 19 novembre. Jusqu'au 22[…]

Egaliseur hybride, constellation Starlink, mobilité hydrogène... les meilleures innovations de la semaine

Egaliseur hybride, constellation Starlink, mobilité hydrogène... les meilleures innovations de la semaine

À Barcelone, OnRobot plaide pour une robotique plus accessible

À Barcelone, OnRobot plaide pour une robotique plus accessible

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Plus d'articles