Nous suivre Industrie Techno

Le robot pour PME se dessine

Mirel Scherer

Sujets relatifs :

,
Les premiers prototypes issus du programme SMErobot, des robots et outils associés pour les PME, ont vu le jour. Découvrez-les.

Les utilisateurs les ont boudés pendant des années. Trop chers, peu fiables et fastidieux à programmer. Les robots prennent aujourd'hui leur revanche. Omniprésents dans les usines, ils travaillent inlassablement et leur prix a considérablement baissé. Bénéfique la baisse des prix ? Oui. Mais pas encore suffisante aux yeux de petites et moyennes entreprises. Elles ont souvent des besoins particuliers et, toujours, des moyens financiers limités. Lancé en 2005, le projet SMErobot qui rassemble industriels et laboratoires de recherche sous la houlette du Fraunhofer Institut, s'est pro posé de répondre aux desiderata des PME.

Des commandes intuitives

Les résultats de ces quatre années de travaux ont été présentés cet été en Allemagne, au salon Automatica 2008 de Munich. Les PME ont pu voir les démonstrateurs robotisés utiles à un grand nombre d'entreprises, soit pour le travail du bois, du métal, du caoutchouc, de la céramique ou du plastique, soit pour des opérations de perçage, de fraisage, d'assemblage ou de manutention.

Tous les partenaires - fabricants de robots, intégrateurs de systèmes, concepteurs de solutions informatiques industrielles et instituts de recherche européens - ont porté ce projet avec deux objectifs d'innovation ambitieux.

Primo : le robot conçu doit comporter des commandes "intuitives", faciles à utiliser, même par un profane en informatique. Il doit satisfaire à toutes les exigences de sécurité pour pouvoir partager l'environnement de travail des humains et l'installation ainsi que la mise en service doivent pouvoir s'effectuer en trois jours...

Secundo : les robots doivent s'accompagner de technologies et d'outils destinés à faciliter leur introduction au sein des petites et moyennes entreprises.

Les prototypes que nous présentons dans ces pages sont accompagnés de l'avis d'un expert. Ils constituent des solutions d'automatisation à coût réduit, modulaires et interactives, destinées aux petites et moyennes entreprises.

PRATIQUEPOUR EN SAVOIR PLUS

- Le site www.smerobot.org du programme européen fournit toutes les informations sur les programmes en cours, les partenaires du projet ainsi qu'une série d'articles scientifiques. Seul reproche : il offre toute une panoplie de langues, de l'italien au danois en passant par l'anglais, mais rien en... français. Bizarre.

NOTRE EXPERT CHRISTOPHE DESPLATZ CETIM

- Entre 1989 et 1999, il a été chargé de la mise en place des moyens nouveaux pour la production de sous- ensembles composites, puis responsable de l'atelier parachèvement des pièces composites chez Hurel-Dubois (fabricant de nacelles et inverseurs). Depuis 2000, il est au Cetim (Centre technique des industries mécaniques). Il s'occupe du développement des techniques de production et des affaires collectives et est responsable du projet robot d'usinage en partenariat avec Stäubli, Segula et Precise.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0904

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éléments de manutention antibactériens

Éléments de manutention antibactériens

Les poignées, manettes et boutons Medi Grip antibactériens présentent une haute efficacité contre un grand nombre de micro-organismes nocifs tels que[…]

Charnière à compensation

Charnière à compensation

Système pour applications soumises à une atmosphère agressive

Système pour applications soumises à une atmosphère agressive

Roulettes pour la manutention

Roulettes pour la manutention

Plus d'articles