Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Le robot à 14 dollars

Charles Foucault
Le robot à 14 dollars

Des milliers de Kilobots travaillent à l'unisson.

© Michael Rubenstein, Harvard University

Le groupe de recherche en informatique de l’Université d’Harvard (USA), a mis au point des mini-robots low-cost pour simplifier les recherches sur la collaboration entre les machines : les Kilobots. Ils s’assemblent en cinq minutes et coûtent 14 dollars l’unité.

 

Deux moteurs vibrants, une batterie lithium-ion, trois pattes rigides, un émetteur-récepteur infrarouge, un microcontrôleur, trois diodes (rouge, verte, bleue). Cela suffit pour fabriquer un robot d’une autonomie de 3 heures, capable de tourner sur lui-même, d’avancer, de communiquer et de s'allumer. Il a été créé par les chercheurs en informatique de l’Université d’Harvard (Cambridge, Massachusetts, USA) afin de rendre possible les expérimentations sur la coopération entre robots nécessitant des quantités importantes de machines. Baptisé Kilobot, il vaut 14 dollars à l’unité et s’assemble en 5 minutes.

En effet, les recherches visant à faire collaborer des essaims de robots sont souvent testés sur des simulateurs ou sur quelques dizaines de machines au maximum, à cause du coût impliqué. Le Kilobot offre aux informaticiens et roboticiens un outil bon marché qui leur permettra de valider leurs algorithmes sur des centaines, voire des milliers de robots.

Charles Foucault.
 

                                      

Pour fabriquer des Kilobots : les documents fournis par les chercheurs de l'université d'Harvard

Pour acheter des Kilobots : le site de K-Team

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

L’institut grenoblois MIAI dédié à l’intelligence artificielle labellisé 3IA a été[…]

L’IA française se dope au  calcul intensif

L’IA française se dope au calcul intensif

Sensibilité record pour la pesée de molécules avec de la lumière

Sensibilité record pour la pesée de molécules avec de la lumière

La deeptech vient en force à VivaTech

La deeptech vient en force à VivaTech

Plus d'articles