Nous suivre Industrie Techno

Le retour de la machine à vapeur

JEAN-JACQUES CORNAERT

Sujets relatifs :

,
Le retour de la machine à vapeur

Le coût de production du dispositif Ters (Thermal Energy Recovery System) se situe entre 300 et 400 euros.

© D.R.

En profitant de la chaleur générée par les gaz d'échappement, le français Heat2Power promet d'améliorer le rendement du bon vieux moteur à explosion. Il assure pouvoir réduire de 12 % la consommation d'une voiture essence.

Récupérer la chaleur dégagée par les gaz d'échappement pour en faire une source d'énergie dans les automobiles. L'idée n'est pas neuve mais jusqu'ici, le prix du gramme de C02 émis n'était pas assez élevé pour rentabiliser un tel investissement. Avec la législation européenne qui imposera en 2012 de n'émettre que 140 g de CO2 en moyenne par voiture vendue et par an, ce n'est plus le cas. Des recherches sont d'ailleurs en cours pour améliorer le rendement mécanique du moteur grâce à la chaleur qu'il dégage.

Exploiter les différences de pression

Aujourd'hui, elle ne sert qu'à réchauffer l'habitacle. Demain, elle pourrait permettre de faire rouler la voiture. La société parisienne Heat2Power propose de relier mécaniquement un moteur à air chaud au traditionnel moteur thermique. Le principe de fonctionnement consiste à exploiter les différences de pression entre l'air chaud (porté à 600 °C au contact de l'échappement) et l'air froid afin d'actionner un piston. La montée en température permet de porter la pression de l'air chaud à 40 bar, niveau suffisant pour qu'un monocylindre de 500 cm3 installé sous le capot d'une berline 1,8 l essence produise une puissance de 7 kW à 4 000 tr/min.

Le dispositif permettrait de réduire la consommation de 12 % sur le cycle normalisé, et bien plus sur la route et l'autoroute, où le système profiterait à plein de la température élevée des gaz d'échappement. Selon ses concepteurs, le coût de production d'un tel dispositif pourrait tourner autour de 300 à 400 euros. La firme Heat2Power n'est bien sûr pas la seule à étudier la question. BMW et Honda travaillent eux aussi sur une machine à vapeur.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0913

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les secrets de Bosch pour doper sa production

Les secrets de Bosch pour doper sa production

Chaque jour, l'usine Bosch de Rodez (Aveyron), spécialisée dans les accessoires pour les moteurs Diesel, produit plus de 100 000 pièces, dont 70 000[…]

Recharger sa voiture électrique au lampadaire

Recharger sa voiture électrique au lampadaire

Secrets de conception d'une voiture ultra-basse consommation

Secrets de conception d'une voiture ultra-basse consommation

Un concentré de technologies sur le concept car EoLab

Un concentré de technologies sur le concept car EoLab

Plus d'articles