Nous suivre Industrie Techno

Le projet Valenthin va valoriser les rejets thermiques basse température

Muriel de Véricourt

 Le projet Valenthin (Valorisation énergétique des rejets Thermiques Industriels) vise à récupérer la chaleur "basse température" dissipée par les procédés industriels. Mené par GDF Suez et Arkema, il a été validé par l’état en septembre 2012 dans le cadre de l’appel à projets « projet de recherche structurant des pôles de compétitivité ».

GDF Suez et Arkema cherchent à récupérer la chaleur "basse température " issue des procédés industriels dans le cadre du projet Valenthin (Valorisation énergétique des rejets Thermiques Industriels).

« Pour les rejets entre 40°C et 200°C, les technologies de récupération existantes ne sont pas assez performantes », souligne Philippe Buchet, coordinateur du programme. Valenthin vise notamment à développer des pompes à chaleur « haute température » adaptées à un usage industriel, délivrant entre 120 et 140°C à partir de ces sources.


Pour réutiliser la chaleur sur besoin, des dispositifs de stockage sont à l’étude, via des matériaux à changement de phase. Les turbines à « cycle organique de Rankine » auront voix au chapitre pour produire de l’électricité lorsque la valorisation directe de la chaleur est impossible. Enfin, les partenaires développeront les outils d’évaluer des gisements et d’intégration des dispositifs de récupération au sein des usines.

Le projet va s’étaler sur cinq ans et est doté d’un budget de 15 millions d’euros. Ses résultats pourraient intéresser les industries chimiques, papetières, métallurgiques ou agroalimentaires, consommatrices de chaleur.

Hugo Leroux

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Automotive Cells Company avance vers ses gigafactories de batteries lithium-ion. Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC, détaille[…]

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Une batterie Li-ion intégrée dans un matériau de structure

Fil d'Intelligence Technologique

Une batterie Li-ion intégrée dans un matériau de structure

Plus d'articles