Nous suivre Industrie Techno

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Marina Angel
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Une maquette volante développée à l’Isae-Supaero pour valider en vol des concepts de propulsion distribuée.

© ISAE-Supaero

Avec AIRchitecture, l'Isae-Supaero mobilise neuf équipes de recherche toulousaines dans une démarche pluridisciplinaire pour accélérer la mise en œuvre des nouveaux modèles qui accompagneront la conception des architectures globales des futurs avions légers électriques. Premier bilan d'étape ce 30 septembre à Toulouse.

Première restitution pour AIRchitecture ce 30 septembre à Toulouse. Depuis janvier 2020, le projet réunit neuf équipes de recherche toulousaines dans un chantier pluridisciplinaire coordonné par l'ISAE-et placé sous la houlette de la fondation de coopération scientifique STAE (Sciences et Technologies pour l'Aéronautique et l'Espace).

« L'objectif est de contribuer à mettre en place des outils et des modèles de simulation qui viendront à terme s'intégrer dans les boucles de conception des nouvelles architectures globales des futurs avions légers à propulsion hybride ou électrique pour permettre aux industriels d'accélérer leurs travaux de conception », résume Philippe Pastor, enseignant-chercheur en dynamique du vol et conception avion à l'ISAE-Supaéro, en charge de la coordination du projet, interrogé en amont de l'événement par Industrie & Technologies.

Outils et modèles de simulation en amont des programmes industriels

L’enjeu est d’intégrer le plus de données possibles en amont des programmes industriels pour accompagner les équipes de développement sur le choix d'architectures, prenant en compte l’allégement nécessaire des structures dans le cadre de configurations de type motorisation distribuée.

Un premier bilan est présenté aujourd'hui devant un public élargi de chercheurs, d'étudiants et d'industriels, dont de nombreuses startups toulousaines engagées dans la course à l'avion décarboné, dont Aura Aero, Beyond Aerospace, ou Ascendance Flight Technologies. « Nous avons invité les acteurs de ces avions légers décarbonés pour jeter les bases de nouveaux partenariats entre la recherche et l'industrie », souligne Philippe Pastor.

Concept d'avion électrique de 19 places à motorisation distribuée

« La première intention était d'engager un dialogue constructif interdisciplinaire autour des problématiques d'architecture globale que soulèvent l'arrivée de nouveaux avions légers à propulsion hybride ou électrique », précise l'enseignant-chercheur. Mission accomplie : AIRchitecture a permis de réunir des experts de l'ISAE-Supaero, du Laplace, de l'IRT Saint-Exupéry, de l'INSA (via l'Institut Clément Ader), de l'IMFT, du Cerfacs, de l'Onera, de l'Enac et de TBS (Toulouse Business School) autour du concept d'un avion électrique de 19 places à propulsion distribuée.

« Au-delà des problématiques techniques électriques, électroniques ou énergétiques, AIRchitecture s'est intéressé à l'architecture globale des aéronefs, et notamment aux questions d'aérodynamisme, avec la mise en lumière de besoins nouveaux en calcul numérique pour réaliser des simulations liées à l'introduction de systèmes à motorisation distribuée », détaille Philippe Pastor.Autre thématique abordée : l'établissement de lois d'échelle pour établir des modèles permettant de dimensionner en interaction tous les systèmes et équipements de la chaine de propulsion (batteries, piles à hydrogène, réservoirs, moteurs...).

Etudes sur les impacts économiques et sociétaux

Les réflexions ont également porté sur des questions non technologiques. Illustration avec des premières études qui ont permis de transposer des briques de la méthode Delphi, développée initialement dans l'automobile, pour évaluer l'impact économique, environnemental ou sociétal de vols inter-cités (pour des distances de l'ordre de 400 km) réalisés en avion électrique de 19 places.
Initialement engagé pour 2 ans, AIRchitecture sera prolongé jusqu'en juillet 2022, avec l'ambition de mettre sur pieds de nouveaux projets collaboratifs, à l'échelle régionale ou européenne, associant cette fois des équipes de recherche et des industriels.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous pouvons déjà réduire de 10 % les émissions de CO2 de chaque vol moyen-courrier », assure Sébastien Fabre DG de SITA for Aircraft

« Nous pouvons déjà réduire de 10 % les émissions de CO2 de chaque vol moyen-courrier », assure Sébastien Fabre DG de SITA for Aircraft

En rachetant la start-up Safety Line en juillet dernier, SITA, spécialiste des technologies de l'information pour le transport[…]

Un Institut de l'aviation durable est annoncé à Toulouse pour accélérer la décarbonation de l'aéro

Un Institut de l'aviation durable est annoncé à Toulouse pour accélérer la décarbonation de l'aéro

Trois projets d’avions légers verts présentés lors de la semaine de la mobilité aérienne légère verte et durable à Toulouse

Trois projets d’avions légers verts présentés lors de la semaine de la mobilité aérienne légère verte et durable à Toulouse

La techno d'agrocarburants de deuxième génération BioTfuel entre en phase d'industrialisation

La techno d'agrocarburants de deuxième génération BioTfuel entre en phase d'industrialisation

Plus d'articles