Nous suivre Industrie Techno

Le processeur numérique de signal se met au régime

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Texas Instruments et le MIT développent une technologie de DSP abaissant la tension électrique de fonctionnement jusqu’à 0,6 V.

Réduire la consommation d’énergie des produits portables passe par des composants électroniques plus sobres. Or le processeur numérique de signal (DSP - Digital Signal Processor) constitue l’un des composants clés des produits nomades comme les téléphones mobiles.

Texas Instruments et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) travaillent ainsi conjointement à la mise au point d’une méthodologie de conception de DSP en 28 nm qui fonctionnerait à des tensions aussi basses que 0,6 V, contre plus de 1 V aujourd’hui.

Il ne s’agit pour le moment que d’un projet de recherche dont la faisabilité technique a déjà été démontré. Les deux partenaires espèrent mettre cette innovation à la portée de la prochaine génération de téléphones mobiles.

La réduction de la tension de fonctionnement des puces électroniques pose toutefois un certain nombre de problèmes : baisse des performances ; défaillances fonctionnelles ; etc. Les chercheurs pensent avoir développé des techniques pour remédier à ces problèmes.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.ti.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles