Nous suivre Industrie Techno

Le prix Nobel de physique pour le boson de Higgs

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

,
Le prix Nobel de physique pour le boson de Higgs

François Englert et Peter Higgs

© DR

Le Belge François Englert et le Britannique Peter Higgs viennent d’obtenir le Prix Nobel de physique 2013 pour la découverte théorique, en 1964, d’une nouvelle particule, le boson de Higgs, dont l’existence a été prouvée en 2012 par l’accélérateur du Cern. Confirmant au passage la théorie actuelle de la matière.

La confirmation expérimentale a mis du temps - de 1964 à 2012 - mais le prix est arrivé vite. Pas en 2012, sans doute parce que les résultats du Cern n’ont été publiés qu’en juillet de l’année dernière (c’est le français Serge Haroche et l’américain David Wineland qui avaient été distingués).

En 2013, le prix pouvait difficilement échapper aux deux chercheurs qui, séparément, ont développé la théorie de cette particule qui permet de comprendre l’origine de la masse des particules élémentaires. Agés respectivement de 80 et 84 ans, les deux hommes sont récompensés très respectivement pour leur travaux, dixit le comité Nobel, sur « la découverte théorique d’un mécanisme qui contribue à notre compréhension de l’origine de la masse des particules subatomiques, et qui récemment a été confirmée ».

La compréhension de l’origine de la masse des particules, rien que ça ! La découverte du boson de Higgs signe en effet une nouvelle réussite en faveur de la validité du modèle standard, le vaste cadre théorique sur lequel s’appuie toute la physique moderne. Avec cette découverte, le tableau de chasse des physiciens en quête des particules élémentaires prédites par la théorie est enfin plein. Il s’agit également de la consécration des expériences menées sur le Large Hadron Collisionner (LHC), l’accélérateur de particules du CERN d’une circonférence de 27 km de diamètre enterré à près de 100 mètres de profondeur à cheval sur la frontière franco-suisse.

L’histoire du boson commence en 1964 lorsque l’écossais Peter Higgs postule pour la première fois l’existence de la particule. En même temps, les physiciens belges, François Englert et Robert Brout commencent leurs travaux sur le sujet. A l'’époque, on pensait trouver la particule dans les années 1980. Il faudra finalement attendre 2012, à temps pour voir deux des physiciens recevoir émus la célèbre récompense danoise, mais juste trop tard pour Robert Brout, décédé en 2011.

Ne nous méprenons pas, l’existence de la « sacrée (putain de) particule » (« this goddam particule », expression consacrée par le nobel de physique Leon Lederman en 1988 et abusivement traduite par « la particule de Dieu ») n’est pas certaine à 100% mais à (seulement) 99%, ce qui n’enlève rien au mérite des trois hommes, tel que l’a bien compris le comité Nobel, soucieux de les récompenser avant leur disparition. L’histoire de la physique est donc loin d’être terminée, et la construction de projet encore plus monumentaux que le LHC plus que probables. Prochaines étapes, la multiplication par eux de l’énergie de collision des particules dans le LHC de 2012 à 2015 pour étudier les bosons et, peut-être, la construction d’un nouvel accélérateur pour monter encore plus en énergie…

Pour en savoir plus retrouvez l'article original sur le site de notre confrère l'Usine Nouvelle

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Vendredi, c’est l’heure de faire le bilan innovation de la semaine. Quelles sont celles qui vous ont le plus marqués sur notre site[…]

19/07/2019 | Santé3D
Moteur ionique, imprimante 3D volante, éolienne XXL… les meilleures innovations de la semaine

Moteur ionique, imprimante 3D volante, éolienne XXL… les meilleures innovations de la semaine

ScanPyramids : les instruments du CEA à l’épreuve du désert égyptien

ScanPyramids : les instruments du CEA à l’épreuve du désert égyptien

Médaille d'or du CNRS : les technologies qui ont permis la détection des ondes gravitationnelles expliquées par leurs concepteurs

Médaille d'or du CNRS : les technologies qui ont permis la détection des ondes gravitationnelles expliquées par leurs concepteurs

Plus d'articles