Nous suivre Industrie Techno

Le présentoir commercial se fait intelligent

Mathilde Fontez

Sujets relatifs :

,
Doté de capteurs RFID, ce support de ventes donne des informations ciblées sur les produits saisis par les consommateurs en magasin.

La technologie RFID devrait devenir un standard d'ici à 2010, étiquetant tous les produits... Elle débarque aujourd'hui dans les magasins, intégrée dans la publicité.

Créé par la société Supertec, le présentoir intelligent connaît un réel succès depuis son lancement, en début d'année. Il s'agit d'un présentoir commercial doté d'un lecteur RFID qui déclenche sur un écran un contenu audiovisuel dès que le client saisit un produit sur le présentoir. Des publicités, des explications techniques ou encore des comparaisons entre produits vous assaillent dès la prise en main.

L'écran interactif s'appuie sur la RFID

Pour développer son présentoir, Supertec s'est appuyée sur l'expérience acquise avec son précédent produit : l'iSreen, une plate-forme logicielle de programmation et de diffusion de communication sur le lieu de vente via des écrans ou autres supports. « Mais l'impact de ces écrans sur les ventes reste limité. Ils sont peu visibles pour les consommateurs, et surtout, peu spé- cialisés sur leur demande », détaille Frédéric Serre, le président de Supertec.

L'entreprise était à la recherche d'une solution pour rendre ces écrans interactifs, mais sans changer les habitudes des consommateurs. Et une technologie s'est finalement imposée : la RFID. Il a fallu un an à l'équipe pour développer le projet, jusqu'à la fabrication d'une maquette début 2007. Intégré au présentoir, un lecteur RFID de moyenne gamme à double lecture HF /UHF couplée à des antennes à commutation à la capacité "pour la première fois" de piloter les antennes. Car un magasin peut être considéré comme un environnement sévère ! La technologie RFID, habituellement utilisée en statique, est ici mise en application dans un contexte en mouvement (changements d'emplacements, promotions...). Son champ électromagnétique, également, pourrait être perturbé par des éléments métalliques. Le lecteur a été fabriqué en tenant compte de ces contraintes et des technologies d'auto-calibration de l'environnement et des antennes y ont notamment été intégrées.

Deux ans de développement

Pour aborder la conception, Supertec, dont le coeur de métier est le logiciel, avait besoin de conseils en électronique. L'association Jessica a participé à la réalisation d'une expertise et, surtout, a su dénicher le bon partenaire pour supporter les aspects techniques du projet : le bureau d'études grenoblois TES. « Nous avons tissé un lien très fort avec TES qui a su s'adapter aux contraintes d'une petite entreprise et notamment au besoin de travailler sur de petites quantités », s'enthousiasme Frédéric Serre. Les prototypes ont été testés dans une quinzaine d'enseignes et aujourd'hui, les premières livraisons sont en cours. Le développement de ce projet a coûté 2,7 millions d'euros et de l'idée à la commercialisation, il a duré deux ans.

Et après le présentoir... la tablette intelligente ! Supertec présentait le prototype de cette innovation le 20 mars dernier. Il s'agit d'un écran conçu sur le même principe que le présentoir, qui devrait s'accrocher aux étagères des magasins dès 2009.

L'ENTREPRISE

- Créée en 2003, Supertec propose des solutions de publicité dynamique sur les lieux de vente. - 15 personnes. - Chiffre d'affaires 2,5 millions d'euros prévus en 2008

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0899

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies