Nous suivre Industrie Techno

Le premier circuit intégré en graphène

R. L.

La suprématie du silicium en électronique est-elle menacée ? En tout cas, IBM vient de réaliser le premier circuit intégré en graphène. Il s'agit d'un mélangeur de fréquences capable de fonctionner jusqu'à 10 GHz. Ce résultat pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour les applications sans fil, de la téléphonie mobile à l'imagerie médicale, en passant par la détection d'objets illicites (dans les contrôles aux aéroports par exemple). Les circuits en graphène ont en effet l'avantage d'être bien plus rapides, tout en consommant et chauffant moins que ceux en silicium. Jusqu'ici, seule la faisabilité de transistors séparés avait été démontrée. IBM franchit un pas supplémentaire décisif : l'intégration.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0935

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles