Nous suivre Industrie Techno

Le portable a 40 ans, Baidu Eye vs Google Glass, Skype en grande forme... TECHNOBUZZ

Le portable a 40 ans, Baidu Eye vs Google Glass, Skype en grande forme... TECHNOBUZZ

© DR

Le premier téléphone portable, c'était il y a déjà 40 ans. Depuis, les modes de communication ont bien changé, entre les conversations webcam par Skype ou les lunettes qui vous disent tout sur votre interlocuteur...Non mais allô, quoi !

Baidu Eye vs Google Glass

A peine lancées, les Google Glass ont déjà un concurrent ! Les Baidu Eye sont en cours de développement par le rival chinois de Google, Baidu. Même principe : un « casque » équipé d’un écran LCD et des fonctionnalités de reconnaissances vocale et faciale. Google ne détiendrait plus longtemps le monopole de la réalité augmentée au quotidien. Annoncées le 1er avril, les Baidu Eye n’avait rien d’une blague et seraient, pour le moment, encore en phase de test. Aucune information sur le calendrier n’a toutefois été dévoilée. La question reste : arriveront-elles aussi vite que les Google Glass, prévues pour la fin de cette année ?


Skype se sent pousser des ailes

Le très haut débit et les terminaux mobiles font les beaux jours de Skype. Le logiciel d’appel par Internet de Microsoft enregistre des résultats inédits de fréquentation. En combinant voix et vidéo, ce sont 2 milliards de minutes de communication qui sont échangées chaque jour via la plateforme. Et Skype ne s’arrête pas là : la migration des futurs ex-utilisateurs de MSN messenger devrait encore gonfler ses rangs. Le site fermera en effet ses portes le 8 avril prochain, lançant ainsi toute la place à Skype pour se développer.

Le téléphone portable a 40 ans !

40 ans ! Le 3 avril 1973, Martin Campbell, ingénieur chez Motorola, passe le premier coup de téléphone depuis un portable. Mais « l’engin » est loin de ressembler à notre smartphone actuel, avec ses 25 cm de long, ses 780 grammes et sa petite heure d’autonomie. Il faudra d’ailleurs attendre 1984 pour qu’il soit enfin commercialisé, pour la modique somme de 4000$ ! Vingt-trois ans plus tard apparaît l’iPhone d'Apple, inaugurant avec fracas l'ère des smartphones.



Quand notre souffle nous trahit



Empreinte digitale, empreinte rétinienne et maintenant : empreinte respiratoire ! Il n’y a pas que le bout de nos doigts, notre iris ou notre ADN qui soient uniques. Notre souffle aussi. En analysant les composants chimiques de l’air expulsé par une personne, on peut l'identifier, explique Science Magazine. Car, si ces mesures varient au cours de la journée, il est toutefois possible d’en extraire une « signature » propre à chacun et donc suffisante pour reconnaître quelqu'un. La police scientifique doit retenir son souffle en attendant la fin de ces travaux !

Un antibactérien s’inspire de la cigale

Capable de tuer des microbes d’un simple contact, la surface de l’aile de la cigale, recouverte de nanopointes, vient d'être modélisée. Reproduire artificiellement cette structure pourrait déboucher sur un matériau unique pour élaborer des surfaces antibactériennes capables d’éliminer les bactéries pathogènes par simple contact, raconte le site Smart Planet. Utilisé sur les poignées de portes ou les rampes du métro, ce matériau biomimétique serait une manière passive d’assurer un minimum de propreté. Avec lui, plus besoin de détergent. L’environnement lui dira merci !


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Lors du salon Supply Chain Event, qui se tient les 3 et 4 décembre à Paris, Renault a présenté un retour[…]

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Avec sa « Ruche », Thalès apporte de l’agilité au développement des solutions de cyberdéfense

Avec sa « Ruche », Thalès apporte de l’agilité au développement des solutions de cyberdéfense

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Plus d'articles