Nous suivre Industrie Techno

Le polystyrène devient plus résistant

B. B.

Sujets relatifs :

, ,

Une nouvelle voie de polymérisation permet le contrôle de la distribution des poids moléculaires du polystyrène.

Le polystyrène est un plastique dur, très transparent et... cassant. Sa faible résistance est due, entre autres, à la difficulté de contrôler la distribution des poids moléculaires lors de sa polymérisation. Eugène Moore, chercheur associé à la société SRI Consulting (entreprise de conseil américaine spécialisée dans l'industrie chimique), a développé et breveté un procédé de synthèse via une polymérisation anionique. Cette technique a la capacité, sans précédent au niveau industriel, de permettre le contrôle de la distribution des poids moléculaires du polystyrène produit et d'obtenir ainsi une résistance accrue de ce plastique.

Cette technologie utilise du n-butyl lithium pour initier la polymérisation, ce qui accélère la réaction de quatre à six fois par rapport aux procédés déjà existants, faisant appel à des radicaux libres. Jusqu'alors, une telle vitesse était impossible à contrôler à l'échelle commerciale.

Outre l'amélioration du produit, les avantages seraient nombreux pour les fabricants de polystyrène. Même si le coût opérationnel reste similaire aux technologies conventionnelles, ce procédé réduirait l'investissement de près de 28 %.

Un producteur de polystyrène "petit mais établi" a déjà exprimé son intérêt pour ce nouveau procédé. Eugène Moore s'intéresse désormais à la possibilité de produire le polymère dans une extrudeuse réactive. L'intérêt serait de fournir ce polymère aux utilisateurs sous forme de granulés.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0871

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’onde de choc de la pandémie nous oblige à repenser nos modèles industriels », pointe Laurent Manach, directeur général du pôle EMC2

« L’onde de choc de la pandémie nous oblige à repenser nos modèles industriels », pointe Laurent Manach, directeur général du pôle EMC2

Le pôle de compétitivité EMC2 a organisé le 22 avril l’édition 2021 de son Forum Open Innovation qui met en[…]

[Portrait] Guylain Ozzello, l'ingénieur qui révolutionne l'architecture des servovalves

[Portrait] Guylain Ozzello, l'ingénieur qui révolutionne l'architecture des servovalves

Combiner métasurface et cristaux liquides pour mieux détecter les gaz

Fil d'Intelligence Technologique

Combiner métasurface et cristaux liquides pour mieux détecter les gaz

Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Plus d'articles