Nous suivre Industrie Techno

Le plus puissant spectromètre au monde est lyonnais

Thibaut De Jaegher

Sujets relatifs :

,
Le plus puissant spectromètre au monde est lyonnais

© © Eric Le Roux/Communication/UCBL

Le Centre européen de résonance magnétique nucléaire de Lyon vient d’inaugurer un nouveau spectromètre. Cet équipement permettra, selon le CNRS, de réaliser des percées dans le domaine du traitement des cancers, de l’étude des matériaux et en matière d’environnement.

Le plus puissant spectromètre commercialisé au monde, l'Avance 1000, a été inauguré le 12 octobre au Centre européen de résonance magnétique nucléaire de Lyon. Cet organisme, partagé entre le CNRS, l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et l’Université Claude Bernard Lyon 1, vient d’installer cet appareil à résonance magnétique nucléaire (RMN) capable de générer un champ magnétique de 23,5 T, correspondant à une fréquence de résonance des atomes d'hydrogène (proton) de 1 GHz.

Avec l'acquisition de ce nouvel équipement développé par la société Bruker, ce laboratoire offrira à la communauté scientifique internationale une capacité d'analyse unique. Plusieurs dizaines de projets de recherches nationaux et internationaux s'appuieront sur les capacités de ce spectromètre pour réaliser des percées significatives dans plusieurs domaines de recherche, selon le communiqué du CNRS :

  • la recherche en diagnostic précoce et nouveaux traitements, notamment contre le cancer avec le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA) ;
  • les études de l'architecture et de la dynamique des protéines avec l'Institut de biologie et de chimie des protéines (IBCP, CNRS / Lyon 1) ;
  • les études des matériaux, dont les nanomatériaux et les produits pharmaceutiques ;
  • les analyses toxicologiques et domaine de l'environnement, notamment avec le pôle de compétitivité Axelera (chimie et environnement).


Le CRMN a été financé par la région Rhône-Alpes et l'État à hauteur de 50 % et le spectromètre a coûté 11 millions d’euros.

Thibaut De Jaegher

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La deeptech Atlant3D Nanosystems, grand vainqueur du challenge Hello Tomorrow 2021

La deeptech Atlant3D Nanosystems, grand vainqueur du challenge Hello Tomorrow 2021

Le salon Hello Tomorrow Global Summit, dédié aux start-up de la deeptech, s’est tenu les 2 et 3 décembre derniers à[…]

06/12/2021 | Start-up
Labcom : le CNRS fête son 200ème laboratoire commun avec les entreprises

Labcom : le CNRS fête son 200ème laboratoire commun avec les entreprises

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

Dossiers

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

Plus d'articles