Nous suivre Industrie Techno

Le plasma contre les caries...

T. M.

Sujets relatifs :

, ,
Une minitorche plasma au bout d'une aiguille pourrait remplacer la roulette du dentiste et même détruire les tumeurs cancéreuses.

Le professeur Eva Stoffels- Adamowicz, de l'Université technologique d'Eindhoven (Pays-Bas), a développé une technologie apte à détrôner la tant redoutée roulette du dentiste. L'appareil se présente comme une aiguille où apparaît une flamme plasma à son extrémité. Une panacée, puisque cette aiguille ne détruit que les germes et non les cellules du patient. La flamme est froide et, de ce fait, ne provoque aucune douleur. Mieux, cette technologie serait apte à détruire de façon très précise les tumeurs cancéreuses.

Une destruction sélective les cellules visées

La scientifique en est venu à développer cet outil chirurgical dans le cadre de travaux sur les plasmas (gaz fortement ionisés) basse pression, créés sous vide. L'exploit du professeur Stoffels-Adamowicz a consisté à générer ce plasma au bout de l'aiguille, c'est-à-dire à l'air libre. L'aiguille, longue de 50 mm, est un fil de tungstène enrobé d'un tube de quartz dans lequel on injecte de l'hélium et de l'air. Mis sous tension, le fil génère une étincelle plasma en son extrémité, fait de monoxyde d'azote, le "fameux" NO. L'azote et l'oxygène proviennent de l'air ambiant, l'hélium améliorant (pour des raisons mal élucidées) la formation du plasma à de très basses énergies.

"Fameux NO", en effet, car on ne comprend ses rôles multiples en biologie que depuis peu d'années. C'est un vasodilatateur, un neurotransmetteur, et il intervient à plusieurs titres dans le système immunitaire. Relâché par les cellules macrophages, il élimine en particulier les cellules pathogènes.

Bien dosé, selon un protocole médical approprié, ce plasma a cet immense intérêt de détruire très sélectivement les cellules visées, en épargnant les cellules saines. D'où son intérêt dans le traitement des tissus cancéreux de la peau. Cette voie chirurgicale est explorée indépendamment par Bill Graham, un chercheur du Queen's University de Belfast (Irlande du Nord).

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0881

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

MATÉRIAU

Focus

MATÉRIAU

Une plate-forme de soutien technologique aux PMELa naissance de la plate-forme technologique PFTCI de créativité industrielle de Saint-Nazaire[…]

01/04/2009 | AlertesR & D
TÉLÉCOMS

Focus

TÉLÉCOMS

ÉLECTROMÉNAGER

Focus

ÉLECTROMÉNAGER

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

Plus d'articles