Nous suivre Industrie Techno

Le plasma au service du ferroviaire

Industrie et  Technologies
Un laboratoire de l'Ecole Polytechnique étudie une application visant le captage électrique sans contact pour de futurs trains à très grande vitesse.


A très haute vitesse, les trains sont confrontés à des problèmes de dégradation de la qualité des contacts électriques servant au captage de la puissance au moteur. Des chercheurs du LOA (Laboratoire d'optique appliquée) de l'Ecole Polytechnique ont eu une idée pour régler ce problème : le captage électrique sans contact.

Leur principe consiste à créer un plasma (de l'air ionisé) par un laser femtoseconde pulsé à haute puissance et haute cadence de répétition. Ce plasma pourrait conduire le courant sans contact mécanique entre une caténaire et un pantographe (dispositif mécanique articulé de captage placé sur le toit du train).

Des essais ont été réalisés avec la SNCF et l'équipement laser du LOA, le Teramobile,  pour démontrer la capacité du laser à amorcer et à canaliser un arc électrique entre deux électrodes. Les équipes ont notamment travaillé sur la géométrie du dispositif et les formes d'électrodes capables de supporter jusqu'à 4 000 V de tension.

Equiper un pantographe d'un procédé de captage laser impliquera cependant de résoudre certains problèmes techniques. En particulier, la compacité du laser et l'espacement réduit (quelques cm ou quelques mm) à maintenir par rapport à la caténaire. Mais déjà les chercheurs pensent que la transmission de puissance par captage laser pourrait peut-être dispenser dans l'avenir de l'installation du pantographe lui-même...

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://loa.ensta.fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le nouveau casque de réalité mixte conçu par le finlandais Varjo brille par la précision et la netteté de ses[…]

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Plus d'articles