Nous suivre Industrie Techno

Le plancher rayonnant devient encore plus fiable

J.-C. G.

Sujets relatifs :

, ,
- Nexans remplace le sertissage des câbles chauffants par une soudure. Simple mais efficace.

A priori, le chauffage par plancher rayonnant électrique est un procédé éprouvé. Nexans montre pourtant qu'il peut être encore amélioré. Comment ? De deux façons : d'une part, en remplaçant par une soudure le sertissage qui servait jusque-là à relier la partie chaude (alliage résistif) et la partie froide (cuivre) du câble chauffant ; d'autre part, en blindant ce dernier par une gaine en aluminium (recouverte de PVC) afin d'empêcher l'exposition des personnes à des rayonnements électromagnétiques éventuellement nocifs.

Une durée de vie de plus de quarante ans

Pour la soudure, Nexans fait appel à une technologie par bombardement rendant pratiquement impossible toute défaillance à ce niveau, ce qui est loin d'être le cas des sertissages en présence d'ambiances humides ou corrosives (laitance de béton). Bien que la société ne fournisse pas de chiffres précis sur la durée de vie de ses câbles (garantis dix ans), Jean-François Renaux, responsable du marché en France pour ces produits, l'estime à quarante ans « au minimum ».

En collaboration avec Fauconnet Ingénierie pour les études d'implantation, Nexans propose principalement deux références de câbles : le TXLP/2R (300 à 3 300 watts), destiné aux bâtiments neufs, et le Millimat (100 à 1 000 watts), plutôt destiné à la rénovation. Ce dernier est livré exclusivement sous forme de trame, alors que le TXLP/2R est aussi disponible en version couronne (moins coûteuse, mais deux à trois fois plus longue à installer).

Reste, il est vrai, la question du confort offert par ce mode de chauffage, jadis réputé douloureux pour les jambes. « Cet inconvénient était lié à la température de surface excessive des anciens planchers chauffants : jusqu'à 37 °C avant 1996. Mais, aujourd'hui, cette température ne dépasse pas celle des extrémités du corps humain, soit 28 °C », répond Jean-François Renaux.

De plus en plus populaire (20 % de croissance annuelle en France), le plancher rayonnant électrique serait retenu dans plus de 15 % des pavillons neufs.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0848

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour relever les défis posés par le Covid-19, Hack the Crisis gagne toute l’Europe

Pour relever les défis posés par le Covid-19, Hack the Crisis gagne toute l’Europe

Après le concours Hack the crisis France, organisé en ligne du 17 au 19 avril, c’était au tour de l’Union[…]

La Défense lance un appel à projets de solutions innovantes contre la pandémie de Covid-19

La Défense lance un appel à projets de solutions innovantes contre la pandémie de Covid-19

Pour bien commencer la semaine : La 5G et l'IA stimulent les dépôts de brevets européens

Pour bien commencer la semaine : La 5G et l'IA stimulent les dépôts de brevets européens

5G et IA haussent le nombre de brevets déposés en Europe en 2019 à un niveau record, selon l'OEB

5G et IA haussent le nombre de brevets déposés en Europe en 2019 à un niveau record, selon l'OEB

Plus d'articles