Nous suivre Industrie Techno

Le PEMS en détails

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Le PEMS en détails

les principaux composants du système

© JF Prevéraud / Gérard Quévrin

Le contrôle des émissions polluantes en condition de route fait appel à un système de mesure sophistiqué

Le PEMS (Portable emissions measurement system), un système de mesure des émissions embarqué sur le véhicule qui analyse tout le flux des gaz d’échappement.

Un boîtier comportant trois analyseurs (NOx, CO2, CO) est placé sur une plate-forme fixée sur l’attelage du véhicule à tester. Il est relié au tube d’échappement, ainsi tout le flux des gaz d’échappement est analysé. Il est complété par : une sonde atmosphérique enregistrant la température et l’hygrométrie de l’air ; une sonde fixée sur la roue arrière enregistrant l’accélération et la vitesse du véhicule ; une balise GPS positionnant le véhicule sur la piste d’essais. Enfin un poste de contrôle placé près du conducteur permet de suivre le profil de l’essai effectué sur le banc à rouleaux.

Jean-François Prevéraud

 


          Le poste de contrôle dans l'habitacle
        qui permet de suivre le profil de l'essai
                         © JF Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

La technologie phare du moteur électrique, le synchrone à aimants permanents, nécessite de grandes quantités[…]

15/04/2021 | Electrotechnique
Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles