Nous suivre Industrie Techno

Le Peek protège les étiquettes RFID sur les équipements pétroliers

Industrie et  Technologies
Merrick Systems adopte le Peek de Victrex pour le boîtier de protection de ses étiquettes RFID, qui sont apposées sur les équipements servant au forage et à l'exploitation des puits de pétrole.


Merrick Systems, fournisseur de solutions logicielles intégrées pour l'industrie pétrolière (exploration, production), recherchait une matière à hautes performances pour réaliser les boîtiers protégeant ses étiquettes RFID. Celles-ci permettent de suivre et de contrôler les équipements utilisés durant le forage et l'exploitation des puits pétroliers. Elles sont embarquées dans les tubes de forage, les enveloppes de protection du puits, les tubes de production et d'autres composants BHA (Bottom Hole Assembly). Ces étiquettes assurent une collecte rapide, précise et conséquente d'informations pour chacun des composants avant, pendant et après le fonctionnement du puits.



Le choix des concepteurs pour la matière des boîtiers s'est finalement porté sur le Peek (polyétheréthercétone) de Victrex pour sa combinaison de propriétés permettant de résister aux conditions thermiques, mécaniques et chimiques extrêmes des puits lors du forage.

Auparavant, l'apposition des étiquettes RFID s'effectuait par un simple collage époxyde sur l'acier des équipements. Mais cette technique engendrait parfois des problèmes, notamment un risque pour le personnel si la pression était piégée derrière l'étiquette quand l'équipement était sorti du puits de forage. La solution choisie devait donc permettre de fabriquer des boîtiers aux formes adaptées pour éviter l'accumulation de pression, tout en supportant les conditions des forages et en se prêtant au montage mécanique.

Le Peek de Victrex, qui a été retenu, combine une résistance aux fortes pressions et aux températures élevées propres aux environnements des forages pétroliers, la rigidité et une bonne résistance aux chocs, à la corrosion et à l'abrasion, ainsi qu'un faible coefficient de dilatation thermique. Par ailleurs, le matériau présente de bonnes propriétés diélectriques, une grande tenue dans le temps aux UV, une facilité de moulage et la possibilité de collage (avec un adhésif époxyde).

Sur le plan économique, ce matériau moulé par injection répondait aux exigences de coûts de la société Merrick Systems pour la fabrication de ces étiquettes en grandes séries à un prix réduit, permettant au final une large adoption de cette technologie.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.merricksystems.com & http://www.victrex.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel biocompatible, capable de combler les lésions du cerveau à la suite d’un accident vasculaire[…]

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles