Nous suivre Industrie Techno

Le PC impose son interface

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

,
Affichage, déroulement des tâches, navigation dans le menu..., l'interface utilisateur du micro-ordinateur tend à se généraliser dans une grande variété de produits.

Le PC n'est peut-être pas simple à utiliser par tout le monde. Il n'en reste pas moins vrai qu'il est en train de s'imposer comme la référence en termes d'interface homme-machine dans des produits aussi variés que les assistants personnels, les téléphones mobiles, les appareils photo numériques, les baladeurs multimédias ou encore les tableaux de bord automobile. Les concepteurs s'en inspirent de plus en plus pour le graphisme, le déroulement des tâches ou la navigation dans le menu, même si l'écran est souvent plus petit et la résolution d'affichage plus faible. Selon le produit, la souris est remplacée par un stylet, un joystick, une touche de navigation ou une télécommande.

Menus déroulants et navigation intuitive

Un signe qui ne trompe pas : l'offensive tous azimuts de Microsoft. Symbole emblématique du PC, le géant mondial du logiciel cherche à imposer Windows partout, des assistants personnels aux robots domestiques, en passant par le téléphone mobile, l'ordinateur de bord automobile ou le décodeur de télévision interactive. Même quand les industriels ne retiennent pas son logiciel, ils en adoptent de plus en plus l'interface à travers d'autres systèmes d'exploitation de référence comme Palm pour les assistants personnels ou Symbian pour le téléphone mobile.

Chez Alcatel, cette orientation s'impose d'autant plus naturellement que le téléphone portable devient un véritable ordinateur de poche. Aujourd'hui, il aligne 900 fonctions différentes, contre une centaine il y a sept ans. Dans le même temps, sous l'effet de la miniaturisation, le nombre de touches d'accès à ces fonctions est passé de onze à six. Pour optimiser l'interface utilisateur, une équipe pluridisciplinaire d'une dizaine d'ergonomes, menée par Frédérique Pain, se réfère en permanence aux mondes du PC et du Web. En relation avec les équipes de conception et de développement logiciel, elle fixe les principes qui guident les choix de l'interface : affichage agréable à l'écran, navigation fluide dans le menu, entrée intuitive dans le produit, accès direct à des fonctions de références (répertoire, caméra, services opérateur, etc.).

Face à l'extension sans fin des fonctions des produits, les ergonomes et les développeurs de logiciels doivent redoubler d'ingéniosité pour cacher cette complexité à l'utilisateur. Plus le produit devient complexe, plus le travail d'optimisation de l'interface et de développement du logiciel prend de l'importance.

Des contraintes liées à la taille des produits

Il arrive que le concepteur soit bridé dans son travail par le système d'exploitation utilisé. Alcatel, qui construisait jusqu'ici ses téléphones portables sur la base de systèmes d'exploitation propriétaires, envisage ainsi de passer pour certains terminaux futurs à un système ouvert de type PalmOS, Symbian ou Windows Mobile.

Mais multiplier les fonctions ne signifie pas qu'il faille les présenter de façon identique pour l'utilisateur. Car elles ne sont pas égales face aux usages. « On se rend compte que seulement 20 % d'entre elles sont utilisées par 80 % des gens », estime Éric Careel, PDG d'Inventel, une société française spécialisée dans les bornes d'accès sans fil à Internet et les téléphones sans fil DECT. D'où l'idée d'offrir une interface à deux niveaux : un pour les fonctions les plus usuelles accessibles au plus grand nombre, et un pour les fonctions plus élaborées à destination des jeunes et des utilisateurs à l'aise avec l'électronique.

Confrontés à la complexification des produits, les ergonomes et les concepteurs doivent aussi composer souvent avec deux contraintes fortes : la limite en taille et en résolution des afficheurs et la réduction du clavier à quelques touches. Sur un écran à quelques lignes équipant un téléphone portable, un autoradio ou un lave-linge intelligent, on n'a pas la même latitude d'affichage et de présentation des informations que sur un PC. Les formats de fichiers tendent pourtant à ressembler à ceux sur le micro-ordinateur et le Web.

Fort heureusement, l'évolution technologique tend à atténuer cette contrainte. Les écrans s'agrandissent, la résolution d'affichage augmente et la couleur se généralise, multipliant du coup les possibilités au niveau de l'ergonomie. Certains portables comme le P900 de Sony Ericsson s'apparentent à des assistants personnels. On peut jouer sur les nuances de couleur pour présenter plusieurs niveaux d'information, superposer des fenêtres d'affichage ou exprimer l'état d'une fonction. Sur le magnétoscope numérique de poche d'Archos, l'icône d'enregistrement vidéo est grisée en l'absence de l'enregistreur. Il passe à la couleur dès que cet accessoire d'enregistrement de programmes se trouve branché.

Côté texte, l'utilisateur dispose de peu de touches pour entrer un commentaire ou composer un message. Les téléphones portables s'affranchissent de cette limite grâce à un système intégré de frappe prédictive comme le logiciel T9 qui devine le mot à taper, simplifiant ainsi la rédaction de messages. L'autre difficulté vient du fait que la même touche peut fournir deux fonctions selon qu'on l'actionne de façon brève ou prolongée.

Simuler et tester s'avère payant

Avec ses nouveaux portables multimédias, Sony Ericsson se targue de permettre à l'utilisateur en trois clics de prendre une photo et de l'envoyer par messagerie MMS. Une fonction qui demande six clics sur le mobile d'Alcatel. Mais, selon le constructeur français, la réduction du nombre de clics n'est pas primordiale pour l'ergonomie.

Tous les industriels s'attachent à fournir à l'utilisateur des repères auxquels il est familier. Chez Archos, le baladeur multimédia de la série AV300 dispose d'un écran LCD en couleur de 3,8 pouces sur lequel les sept fonctions principales s'affichent sous forme d'icônes. En situation de mobilité, la navigation dans le menu s'effectue par un joystick. Mais, dans la maison, pour visionner sur l'écran de télévision des photos ou des vidéos, l'utilisateur retrouve son univers habituel de salon avec une télécommande.

La simulation et le test constituent des phases primordiales dans l'optimisation de l'interface. Alcatel a testé trois fois la messagerie MMS avant de la valider. Aujourd'hui, il s'enorgueillit d'offrir la fonction MMS la plus performante et la plus facile d'emploi du marché. Chez Archos, on n'hésite pas à faire appel aux enfants des collaborateurs pour tester les nouveaux produits. Un exercice qui s'avère payant.

LES POINTS CLÉS

Privilégier un affichage graphique du menu sous forme d'icônes ou de pictogrammes. Afficher automatiquement le menu approprié en fonction du contexte ou de la situation de l'utilisateur. Assurer un accès simple et rapide aux fonctions utilisées par le plus grand nombre d'utilisateurs. Adapter l'interface de pilotage à l'univers d'utilisation.

LE MENU DÉROULANT ET... AU-DELÀ

Le 735 d'Alcatel illustre parfaitement l'appropriation par les spécialistes du téléphone des interfaces de type PC, avec leurs icônes, leurs fenêtres superposables, leurs menus déroulants, etc. Ce téléphone doté d'un appareil photo va toutefois un cran plus loin avec ses soft keys (en français, touches logicielles). Placées en dessous de l'écran, ces deux touches offrent un accès direct, l'une à la caméra, l'autre au répertoire. Au-dessus de la touche, une icône représente la fonction concernée. Six clics suffisent ainsi pour prendre une photo et l'envoyer via la messagerie MMS. L'opérateur peut décider de remplacer le répertoire par son bouquet de services de données. Ainsi, d'un clic, l'abonné accède à des services d'information sur l'actualité, la météo, la Bourse, les spectacles, le trafic routier, etc.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0854

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies