Nous suivre Industrie Techno

Le pare-brise du futur, élément clé de la voiture connectée

Le pare-brise du futur, élément clé de la voiture connectée

Le pare-brise servira pleinement d'écran demain

© carglass

Dans la voiture propre et connectée de demain, le pare-brise est appelé à assurer de plus en plus de fonctionnalités. Le groupe Belron, auquel Carglass appartient, a dévoilé un rapport sur les grandes tendances qui s’appliqueront au vitrage automobile.

Avec l’arrivée de l’électronique nomade, toute surface de verre est appelée à devenir intelligente. Smartphones, tablettes, lunettes, panneaux d’affichages… qu’il s’agisse d’afficher des informations, de capter l’énergie solaire, de réagir au toucher ou encore d’adapter la transparence à la luminosité, le verre se voit doté de plus en plus de fonctionnalités "intelligentes" pour des usages de plus en plus variés. A l’instar de l’automobile. Le pare-brise du futur promet ainsi d’être de plus en plus multifonctionnel. Demain, il assumera tout à la fois les fonctions de smartphone, GPS, capteur de pluie, caméra, affichage tête haute…

Le groupe Belron, auquel Carglass appartient, a dévoilé un rapport sur les grandes tendances qui s’appliqueront au vitrage automobile, pour lequel il a fait appel à un panel d’experts du secteur automobile venus du monde entier : constructeurs, chercheurs, verriers, assureurs, etc.

Léger, résistant, et sensible à la position du soleil

De plus en plus léger, le pare-brise participera à la réduction de l’impact environnemental des véhicules. En moins de 10 ans, la surface vitrée des automobiles a ainsi augmenté de 15 % tandis que les dernières générations d’automobiles ont vu leur poids moyen baisser de 100 kg par rapport à la précédente. Selon les experts interrogés, le pare-brise de demain sera ainsi toujours plus fin tout en restant aussi résistant, comme en témoigne l’utilisation du Gorilla Glass, développé par Corning, déjà utilisé dans le modèle sportif hybride i8 de BMW. Outre des capacités photovoltaïques, le  pare-brise pourra aussi être équipé de capteurs capables de déterminer la position du soleil et d’obscurcir en conséquence certaines zones du pare-brise tout en préservant le champ de vision du conducteur. Il pourrait même rendre obsolète les essuies glaces, en chassant l’eau grâce à des surfaces hydrophobes ou à l’usage d’ondes à hautes fréquences.

Toujours plus connecté

Par ailleurs, grâce à des capteurs de suivi oculaire, le pare-brise pourra, toujours selon le rapport, détecter les pertes de vigilance du conducteur mais aussi l’avertir par l’affichage tête haute des dangers présent sur la route, par exemple un autre véhicule ou un piéton trop proche. L’ensemble des données pourra être transmis, via le GPS, de véhicule à véhicule pour anticiper les situations à risques et fluidifier par la même occasion le trafic routier. A l’horizon 2025, ces informations pourront s’afficher  selon les ordres transmis par commande vocale. De plus en plus connectés, les vitrages permettront aussi, si les véhicules autonomes arrivent effectivement sur nos routes, à l’automobiliste de naviguer sur Internet, accéder aux réseaux sociaux ou encore visionner des films.

Les innovations des vitrages automobiles dans une infographie de Belron :

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Cette semaine a été marquée par le premier challenge R&D du Cnes sur le thème des lanceurs : dix projets ont[…]

26/06/2020 | TransportSpatial
C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

CVPR 2020 : Tesla, Waymo et Argo AI dévoilent leurs technos de détection d'objets pour la voiture autonome

CVPR 2020 : Tesla, Waymo et Argo AI dévoilent leurs technos de détection d'objets pour la voiture autonome

Plus d'articles