Nous suivre Industrie Techno

Le parc de chariots suivi à la loupe

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

,
- Grâce au service de gestion via Internet proposé par deux constructeurs, la flotte de chariots n'a plus de secret pour les responsables de parc.

Certains font des rêves. D'autres ont des visions... Et il y a ceux qui veulent offrir une vision à leur client. Une vision tout ce qu'il y a de plus concrète puisqu'il s'agit de la vision instantanée et transparente de leur parc de chariots de manutention. Grâce aux outils de gestion de parcs Fenwick Online et StillReport, qui viennent d'être lancés officiellement à l'occasion du Salon de la manutention, les responsables d'une flotte de chariots de manutention visualiseront toutes les informations relatives au matériel utilisé sur les différents sites qu'ils exploitent. « Le client se connecte via Internet grâce à un mot de passe sur un site sécurisé, explique Marc Pousseur, chef de projet StillReport. Sur une carte de France sont représentées les différentes implantations du client. En pointant sur l'une d'elles, une fenêtre lui indique diverses informations relatives à ce site telles que la taille du parc et l'âge moyen des chariots. » Pour une recherche approfondie, il suffit de cliquer : s'affiche alors à l'écran la liste précise des chariots du site avec leur photo ainsi que toutes les données pertinentes les concernant.

Suivi, optimisation et réduction des coûts

Le développement de StillReport a été déclenché par une étude réalisée par Still auprès de 350 entreprises. Elle a mis en évidence leur besoin d'un outil de suivi et d'optimisation de parc. Fenwick Online, lui, est né de la demande de La Poste. Elle souhaitait renouveler progressivement son parc vieillissant de 1 500 appareils tout en disposant d'un outil de gestion à distance pour suivre son budget et réduire ses coûts d'exploitation. À ce jour, cinq entreprises pilotes dans le secteur de l'industrie et de la logistique, dont le parc varie entre 100 et 1 500 appareils sur 15 à 200 sites, valident l'outil.

« Au départ, la première cible de Fenwick Online était les entreprises multisites disposant d'une grosse flotte. On s'est aperçu que les clients implantés sur un seul site étaient eux aussi tout à fait intéressés. Une entreprise possédant 5 à 10 chariots pourra donc tout à fait souscrire à ce service », annonce Sébastien Lebrun, responsable de la gestion commerciale grand compte chez Fenwick et chef du projet Fenwick Online.

Ces solutions fournissent un tableau de bord mis à jour en temps réel grâce aux informations rapportées par les techniciens de maintenance. L'interface est grosso modo la même pour tous les clients. Elle sera adaptée selon les souhaits et l'organisation du client. Ainsi, cet outil de pilotage lui permet d'identifier ses chariots par leur numéro de série quelle que soit leur localisation. L'exploitant dispose de leur date de mise en service, du lieu d'affectation et des contrats de maintenance correspondants. Des états de synthèse, accessibles à différents niveaux de son organisation, autorisent le suivi des budgets, aident à prévoir les renouvellements, à organiser des transferts de site à site ou à mettre en évidence des disparités locales. Chaque contrat de maintenance est spécifié par ses dates de début et de fin. « L'engagement moyen du chariot, calculé à partir des trois derniers relevés effectués par notre technicien, est également disponible. Il est donc possible de visualiser l'engagement moyen pour un matériel, par famille de produits, par site, par tranche d'âge », indique Sébastien Lebrun.

Gestion documentaire dématérialisée

Fenwick Online suit aussi l'état des commandes. Une photographie des chariots neufs en commande, en cours de livraison ou déjà livrés est proposée ainsi qu'un historique du matériel en location courte durée. Le responsable voit donc son parc sous tous ses angles. « Il classe sa flotte par tranche d'âge ou par type d'appareil. Il recherche les transpalettes à conducteur accompagnant ayant plus de cinq ans. Il se rend compte qu'un gerbeur, peu employé sur un site, peut être transféré sur un autre », observe Christian Sauzin, directeur marketing de Fenwick.

Bref, les possibilités n'ont de limite que l'imagination du client. L'aspect financier suscite naturellement un grand intérêt. « Nous réclamions un outil de ce type à nos fournisseurs car nous avions le sentiment que nos coûts avaient tendance à augmenter ces dernières années sans que nous arrivions à en identifier l'origine. StillReport va nous permettre d'analyser et de décomposer les dépenses par site, par chariot, par famille de matériel... », indique Éric Chevalier, négociateur immobilier-manutention de Stef-TFE, spécialiste du transport et de la logistique sous température contrôlée. « Nous réagirons et prendrons les mesures adaptées si nous décelons des anomalies dans le taux de casse et le taux de dépense non contractuelle, précise-t-il. De plus, nous connaîtrons mieux le type de machines utilisées sur les différentes plates-formes et disposerons du moyen de comparer les coûts d'exploitation. »

La présentation de l'outil par Still aux responsables régionaux du groupe Stef-TFE et les derniers ajustements sont en cours. StillReport devrait être complètement opérationnel dès la fin du premier semestre. Au final, cet outil de gestion de parc sera accessible aux sept responsables techniques régionaux du groupe et, localement, au directeur et au correspondant manutention de chacun des sites de Stef-TFE. Jusqu'à présent, Jungheinrich, l'un de ses trois fournisseurs de chariots, proposait à l'entreprise un service de reporting trimestriel. Ses équipes SAV venaient rendre compte, lors d'une réunion, de la situation des coûts d'exploitation. Éric Chevalier reconnaît le savoir-faire de Jungheinrich dans l'analyse de ces données mais il est convaincu que la solution proposée par Still présente l'avantage de mettre l'information à disposition de ses collaborateurs lorsqu'ils en ont besoin.

Les coûts de maintenance curative ou préventive pourront désormais être passés au peigne fin. Chaque intervention de maintenance est enregistrée dans la base de données. La durée de l'immobilisation, la nature de l'intervention, le type de panne et les dépenses afférentes sont mis à disposition de l'exploitant. « StillReport permet d'agir sur les coûts directs, les coûts cachés (perte de productivité) ou sur les coûts fixes (loyer financier), ce qui donne aux utilisateurs la possibilité de bâtir un véritable plan de progrès avec nos responsables techniques », pense Marc Pousseur. Avec StillReport, Stef-TFE espère réaliser 10 % d'économie. Notamment par des plans d'action et de prévention lorsque des dépenses de réparation (casse de matériel, changement de roue ou de bandage) trop importantes seront mises en évidence.

Fenwick envisage d'ailleurs de doter sa solution de fonctions d'alerte lorsque le montant de casse dépasse un niveau prédéfini. StillReport offre la particularité de fournir, à partir des numéros de série, le carnet de maintenance des appareils (obligatoire depuis le 1er avril 2005) dont une copie de la déclaration CE de conformité de la machine est associée. Ce qui autorise une gestion documentaire dématérialisée et décentralisée. Et le client a aussi la possibilité de visualiser tous les commentaires du technicien et d'imprimer une copie des factures.

DEUX OFFRES DE SERVICE

Still et Fenwick viennent tous deux de lancer, à l'occasion du Salon de la manutention, des solutions de gestion de parc de chariots de manutention. Similaires dans leurs fonctions, les offres StillReport et Fenwick Online, présentent via Internet : - Un tableau détaillé de tous les chariots de la flotte - Les contrats et les coûts liés à chaque chariot - L'engagement du matériel et les interventions de maintenance réalisées

DES UTILISATEURS PIONNIERSSTEF-TFE

- Le spécialiste du transport et de la logistique sous température contrôlée a opté pour la solution StillReport pour gérer son parc de 2 400 chariots répartis sur 170 sites. - Les sept directeurs techniques régionaux visualiseront via Internet la typologie de leur parc et les dépenses afférentes. - Sur chaque site, le directeur et son correspondant manutention auront accès à toutes les données les concernant. - Le principal objectif de Stef-TFE est de déceler rapidement les dérives au niveau des dépenses notamment liées aux réparations suite à la casse de matériel. - 10 % d'économie sont attendus.

DES UTILISATEURS PIONNIERSLa Poste

- La Poste se prépare à l'ouverture totale à la concurrence en 2009 sur le marché du courrier. - Elle a entrepris la réorganisation de ses plates-formes et le renouvellement de son parc de chariots vétuste et hétérogène. - Pour piloter le renouvellement de son matériel, optimiser son budget et réduire ses coûts, le groupe a demandé à Fenwick de lui concevoir un outil de gestion à distance adapté à son organisation. - De cette collaboration est né Fenwick Online, grâce auquel l'entreprise supervise sa flotte de près de 1 500 chariots sur 189 sites.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0876

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Chariot à mat rétractable

Chariot à mat rétractable

Robuste, ce chariot à mât rétractable offre un excellent confort sous une conduite intuitive. Il est disponible en capacité de charge de 1,4 jusqu'à[…]

Préparateur de commande compact et modulaire

Préparateur de commande compact et modulaire

Préparateur de commandes ergonomique

Préparateur de commandes ergonomique

Des convoyeurs très flexibles

Des convoyeurs très flexibles

Plus d'articles