Nous suivre Industrie Techno

Le numéro un chinois des PC élargit la notion de sous-traitance

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Legend-QDI met désormais à la disposition des donneurs d'ordres européens ses capacités de conception et de production clé en main de produits électroniques

Avec plusieurs millions de PC assemblés chaque année, Legend est le plus gros fabricant chinois d'ordinateurs (2,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires, 27% de part de marché). Et aussi, grâce à sa filiale QDI (www.qdigrp.com), l'un des plus importants fournisseurs de cartes-mères dans le monde.

 Fort de cette position enviable, le groupe lance aujourd'hui en Europe une nouvelle activité de sous-traitance, qu'il qualifie de globale.

Baptisée EMS (Electronic Manufacturing Services), la division qu'il crée à cet effet est en mesure de produire non seulement des cartes-mères ou des cartes vidéo, mais aussi des produits finis comme des assistants personnels, des modems ou des téléphones.

 'Nous nous situons sur le terrain des grandes séries et de la moyenne technologie', précise Nancy Pang, directrice des ventes de la division EMS pour l'Europe.

En imposant à ses clients des contrats commerciaux d'un montant minimal de 1 million de dollars par mois, Legend-QDI ne s'adresse certes pas à n'importe quels donneurs d'ordres. Mais lorsque l'affaire se conclut, ces derniers bénéficient alors d'une gamme de services particulièrement complète, allant de l'achat des composants à la livraison des produits, en passant par la création des coffrets, le design des cartes, la fabrication des circuits imprimés, l'assemblage, la mise au point des programmes de test ... Bref, une véritable offre clé en main.

 'En pratique, les clients qui nous choisissent n'ont plus besoin de faire appel à d'autres sous-traitants, affirme Nancy Pang. Nous nous occupons de tout, y compris de la recherche des partenaires éventuels lorsque nous ne disposons pas des compétences nécessaires en interne '. Et tout cela à des tarifs chinois, donc très attractifs...

Bien que basée à Hong-Kong, la société (certifiée ISO 9001 et 14001) dispose entre en effet d'un très important centre de production à Shenzhen, de l'autre côté de l'ex-frontière, dans une zone où les coûts de production sont quatre fois moins élevés que dans l'ancien territoire britannique.

Elle possède par ailleurs trois centres de R&D (aux États-Unis, à Hong-Kong ainsi qu'en Chine continentale) et d'un centre de support technique européen installé en Hollande.

Jean-Charles Guézel


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles