Nous suivre Industrie Techno

Analyse

Le numérique n’est pas tout… ou le paradoxe digital de l’innovation

Aurélie Barbaux

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le numérique n’est pas tout… ou le paradoxe digital de l’innovation

La transformation numérique des entreprises est avant tout une question… d’innovation ! Soit un double casse-tête pour les entreprises. Qui doivent, poussées par les barbares, à la fois apprendre à maîtriser l’innovation ouverte tout en revisitant de fond en comble leur modèle d’affaires ! Le baromètre innovation & open innovation 2016 dévoilé par GFi et le EBG à l’occasion de leur événement Digital Innovation, ne raconte pas autre chose.

Passer de la R&D à l’innovation n’était déjà pas chose facile pour les entreprises. Arrêter le techno push pour prendre en compte les besoins des clients et les services n'a rien de naturel. Accepter l’idée que l’on ne peut plus innover seul dans son coin, mais qu’il faut aller chercher, et partager, idées, technologies, dans les laboratoires et les start-up, encore moins. Alors quand, en plus, les barbares du numérique déboulent avec leurs plates-formes qui revisitent toutes les relations entre clients, consommateurs, fournisseurs, distributeurs et collaborateurs..Gérer les priorités devient un véritable casse-tête. Surtout si, par mégarde, insouciance ou poussées par l’urgence d’agir, les organisations ont dissocié transformation numérique et innovation… comme s’il ne s’agissait pas en fait de la même chose !

Le retour de l'innovation

C’est pourtant, un peu partout dans les grandes entreprises, ce à quoi on assiste. À tel point que Benjamin Glaesener, directeur général de l’EBG, think tank français du digital, avance que « si les études sur la transformation digitale font florès depuis deux ans, la question de la maturité des organisations vis-à-vis de l’innovation avait rarement été abordée, en tout cas jamais mesurée ». Ce n’est pas vrai. Grenoble école de management publie depuis des années son baromètre de l’innovation dans les entreprises françaises. 

De fait, l'idéal serait bien de disoudre le digital dans la stratégie d‘innovation… ou l’inverse. CDO et directeur innovation, meilleurs ennemis ou frères d’armes ? L’EBG et l’éditeur GFi Informatique, qui publié un Baromètre innovation et open innovation 2016 (Aura-t-il, lui, une suite comme le veut le terme baromètre ?) n’ont pas pensé à poser la question. Dommage !

Réalisée en ligne au mois d’octobre 2016 auprès d’une population de 800 répondants dont 29 % dans des entreprises de plus de 5000 personnes (soit un panel non représentatif), l’enquête n’est reste pas moins intéressante sur le casse-tête que représente l’innovation à l’heure de la nécessaire transformation numérique des entreprises.

Le R&D fait de la résistance

D’abord, le passage de la R&D à l’innovation n’est pas encore une réalité partout. Si 81 % des répondants estiment l’innovation très importante pour l’entreprise, 67 % reconnaissent que leur organisation est plutôt un élève moyen en la matière. « Nous sommes en train de passer d’une approche très orientée « produit » à une vision globale de la fonction innovation pour l’entreprise, au service du business. […] La monétisation de l’innovation – son ROI – est désormais au centre des débats […] », commente Jean-François Gaudy, directeur de l’Innovation chez GFi Informatique. En clair, les entreprises en sont juste à sortir du techno push et cherchent désespérément comment justifier l’augmentation ou la création de budgets dédiés à l’innovation et au numérique ! D‘ailleurs seul un quart des répondants déclarent disposer d’une direction de l’innovation autonome et pourvue de son propre budget. Innovation et R&D n’étant pas distinguées dans 37 % des cas.

Ce qui explique sûrement les cinq freins à l’innovation pointés par les répondants : difficulté à établir le ROI (38 %), court-termisme (37 %), culture interne (35 %), manque de coordination (35 %) et difficulté à établir des priorités et l’incapacité à tuer des projets (34 %). Ces deux derniers points sont essentiels comme le pointait déjà l’étude Votre R&D est-elle performante ? de KL-UTC.

La chimère "open" 

Alors quand, en plus, il faut composer avec les start-up dans une démarche d’open innovation souvent non maîtrisée ! Car si 85 % des entreprises entretiennent désormais couramment des relations avec des start-up, 37 % avouent fonctionner sur un mode purement opportuniste, 21 % se contentent d’investissements ponctuels, et au final, seuls 27 % disposent de structures dédiées à la collaboration avec les startups.

D’autant, qu’une mode en chassant une autre, dans les préoccupations prioritaires, les laboratoires d’idées et plateformes d’idéation (47 %) dépassent désormais la création d’accélérateurs (46 %), suivies d’assez loin par les prises de participations et acquisitions de startups, ou la création de Digital Factories comme la Digital Foundry de GE !

Mais pour fixer les priorités, n’est-ce pas finalement à la direction de la stratégie de piloter transformation numérique et innovation ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Vendredi, c’est l’heure de faire le bilan innovation de la semaine. Quelles sont celles qui vous ont le plus marqués sur notre site[…]

19/07/2019 | Santé3D
"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Antennes 5G, IA et cybersécurité, hydrogène... les innovations qui (re)donnent le sourire

Antennes 5G, IA et cybersécurité, hydrogène... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles