Nous suivre Industrie Techno

Le nucléaire en quête de talents au salon Industrie 2010

Le nucléaire en quête de talents au salon Industrie 2010

Pour la première fois, le salon Industrie, qui se tient au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, accueille un village nucléaire, un espace pour que quelques acteurs de la filière se fassent connaître.

« Nous ne sommes pas là pour vendre des centrales », dit d’emblée Florent Lebeaud, responsable des moyens techniques à l’usine Areva de Saint-Marcel (Chalon-sur-Saône). Campé sur l’espace Areva du village nucléaire, à proximité d’une maquette animée d’un EPR, le réacteur français de troisième génération, il ajoute : « Ce matin, j’ai surtout expliqué comment fonctionne une centrale ».  

Communiquer et se faire connaître, tel est l’enjeu premier de l’espace dédié à l’énergie de l’atome... Le village nucléaire, qui accueille une quinzaine d’exposants, a pour centre le stand d’Areva. « Le secteur de l’énergie est tellement porteur qu’il est important d’être présent ici », explique Arnaud Delmar, responsable de développement marché de fabrication métallique chez Air Liquide.

Le groupe, qui fournit nombre d’exposants des autres espaces du salon Industries 2010, rappelle avec enthousiasme qu’il est aussi fournisseur d’EDF et d’Areva pour tout ce qui est gaz de soudure. Le groupe assure également de la logistique pour des laboratoires nucléaires du CEA et travaille sur des systèmes de refroidissement pour le projet de fusion nucléaire ITER à Cadarache (Bouches-du-Rhône).

Cette volonté de s’afficher avec transparence touche aujourd’hui tous les fournisseurs et sous-traitants du nucléaire. Ici le chaudronnier, là le simulateur 3D, plus loin l’ingénieriste, tous veulent s’inscrire dans la mouvance des grands donneurs d’ordres pour les suivre au Royaume-Uni, en Asie et en Amérique du Nord, où la relance du nucléaire est entrée dans une phase active.

Ludovic Dupin

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Grâce à 6 millions d’heures de calcul pour effectuer des simulations sur le supercalculateur Jean Zay, IFP Energies nouvelles[…]

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

Plus d'articles