Nous suivre Industrie Techno

L'innovation dans la peau

« Le Nobel pour Tim Berners-Lee, l’inventeur du langage html et du web », l'innovation vue par Bertrand Braunschweig (Inria Rennes)

« Le Nobel pour Tim Berners-Lee, l’inventeur du langage html et du web », l'innovation vue par Bertrand Braunschweig (Inria Rennes)

© michel bourguet

Chaque semaine, Industrie & Technologies prend les chemins de traverse et donne la parole à des personnalités qui ont l'innovation dans la peau. En 12 questions, ces personnes du monde de l'industrie tirent le portrait de cette discipline. Aujourd’hui, Bertrand Braunschweig, directeur de l’Inria Rennes, se prête au jeu. 

 

Si l'on vous dit innovation, spontanément, vous répondez ?

Une des choses qui rend notre vie intéressante, différente et excitante, un objectif permanent pour chacun, et, j’espère, une source de bien-être pour tous. 

Votre dernière rencontre avec l'innovation, c'était quand et où ?

La semaine dernière lors d’un colloque sur la bio-inspiration, organisé par Rennes Métropole. Il s'agissait de plusieurs réalisations très innovantes inspirées du vivant pour résoudre des problèmes technologiques en mécanique, physique, traitement d’images, etc.

Quelle innovation avez-vous dans la poche ?

Mobile POD, une application iOS (et bientôt Android j’espère) qui transforme mon mobile en processeur numérique d’effets pour instruments de musique. Le musicien amateur que je suis constate que le traitement numérique du son a fait en quelques années des progrès époustouflants, qui permettent à chacun de fabriquer et d’enregistrer des sons de qualité irréprochable … il ne reste plus qu’à avoir l’inspiration !

Votre innovation préférée ?

Très simplement et banalement, dirais-je, le web ! Je me souviens de ma découverte du premier navigateur, Mosaic, à la fin des années 80, où l’on pouvait accéder aux pages des laboratoires de recherche à partir d’une carte de France, c’était un vrai choc. Que de progrès depuis! Le web est devenu notre outil quotidien pour tout, à tel point que les enfants qui n’ont connu que notre époque demandent, lorsqu’ils apprennent qu’on n’avait pas d’ordinateurs dans les foyers, comment on faisait pour aller sur l’Internet !

Et celle que vous détestez ?

Les radars automatiques, qui appliquent stupidement des seuils à tous les véhicules, de la même manière, alors qu’on pourrait très bien différencier les limites de vitesse selon certains critères, et appliquer une gradation de la peine. Ce n’est pas la même chose de dépasser d’un ou de vingt km/h. En revanche, j’adore l’application en ligne de recouvrement des amendes, très bien faite et pratique, on paie sans s’en rendre compte.

Si vous deviez remettre le Nobel de l'innovation, quelle personnalité récompenseriez-vous ?

Je suis cohérent avec ma réponse précédente : Tim Berners-Lee, l’inventeur du langage html et du web.

Et s'il était attribué à une entreprise, laquelle choisiriez-vous ?

Line 6, producteur de l’appli Mobile Pod dont j’ai parlé, et d’une foultitude d’appareils, équipements, logiciels, instruments de musique numériques tous plus inventifs les uns que les autres.

La qualité qu'il faut cultiver pour innover ?

L’écoute, la compréhension des besoins des utilisateurs, afin de leur fournir des produits délivrant une valeur ajoutée et faciles d’emploi.

Et le défaut qu'il faut corriger ?

Penser qu’on comprend les besoins des personnes sans le leur demander, et du coup apporter des solutions qui ne correspondent pas aux problèmes qui se posent.

Citez un livre qui vous a inspiré en matière d'innovation ?

C’est plutôt un ensemble de livres, ceux écrits par quelques chercheurs russes sur la méthode TRIZ, la théorie de la résolution inventive de problèmes. C’est Genrich Altshuller qui a mis au point cette théorie dans les années cinquante, et elle a mis une quarantaine d’années pour passer « à l’occident ». Les ouvrages d’Altshuller et de ses disciples donnent des méthodes et outils pour innover en allant chercher « ailleurs » (dans d’autres domaines) des solutions génériques.

En matière d'innovation, vous êtes plutôt...

… start-up ou grand groupe ?

J’ai participé à la création d’une start-up qui fournissait des logiciels et du conseil pour la simulation de systèmes dynamiques à base de connaissances, mais c’était un essaimage d’un grand groupe national. Donc les deux.

… technologie ou service ?

Même réponse, les deux se complémentent naturellement, on peut fournir des technologies prêtes à l’emploi, et pour d’autres on aura besoin de mettre en place une offre de services.

… continue ou disruptive ?

Plutôt disruptive, c’est notre rôle chez Inria que de dépasser les limites, de prendre des risques, de produire des innovations de rupture. Dans ma carrière j’ai beaucoup utilisé les mindmaps (cartes mentales) pour mettre en place les idées et être plus créatif.

Enfin, de quelle innovation rêvez-vous (pas seulement la nuit) ?

Un  régime alimentaire que j’arriverais à suivre en continu et sans effort, ou un dispositif qui m’aiderait à combattre la tentation de grignoter en dehors des repas.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Les start-up n'ont pas manqué le rendez-vous du salon international des objets connectés (Sido) de Lyon pour présenter leur[…]

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

Plus d'articles