Nous suivre Industrie Techno

abonné

Le moteur synchrone gagne du terrain

Le moteur synchrone gagne du terrain

© DR

L'électrification des véhicules conduit à repenser la motorisation. Plusieurs technologies sont en lice. L'enjeu ? Trouver le bon compromis entre performances, rendement, fiabilité et coût, suivant l'usage. L'électronique de puissance assurant la commande du moteur, ainsi que l'interconnexion avec la batterie et son chargeur, pour récupérer l'énergie de freinage, en sont indissociables.

Le moteur électrique a tout pour lui : performant, peu encombrant, doté d'un très bon rendement, d'un couple indépendant du régime, d'une large plage de vitesses de fonctionnement, simple à construire, fiable et peu coûteux. Seul problème : l'électricité est difficile à stocker dans un faible volume et une faible masse. Il faut donc l'utiliser au mieux pour préserver l'autonomie et utiliser aussi le moteur en générateur, pour récupérer l'énergie cinétique lors du freinage, afin de recharger en partie la batterie. Ce qui impose de le doter d'un ensemble électronique assurant l'interconnexion entre moteur, batterie et chargeur, ainsi que le contrôle du moteur. C'est pourquoi les constructeurs automobiles ne dissocient pas la machine électrique de l'ensemble électronique, lorsqu'ils parlent de moteur électrique.

 

Un rendement supérieur à 90 % séduit les constructeurs

 

Mais tout comme pour le moteur thermique, le terme moteur électrique recouvre différents modes de fonctionnements (courant continu ou alternatif, synchrone, asynchrone...) et diverses architectures (moteur centralisé, par train, par roue...). Et ce, quelle que soit l'origine de l'électricité.

Les moteurs à courant continu aux fortes pertes thermiques, utilisés jusque dans les années quatre-vingt-dix, ont été abandonnés, au profit des moteurs à courant alternatif asynchrone et synchrone à la commande électronique plus souple.

Le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0975

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

En 2023, la mission Fluorescence Explorer (FLEX) de l’Agence spatiale européenne ira scruter la faible lumière infrarouge[…]

En Chine, une ligne ultra-haute tension en courant continu traverse le pays

En Chine, une ligne ultra-haute tension en courant continu traverse le pays

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'éolien prend le large

[Meilleures technos de l'année] L'éolien prend le large

Plus d'articles